Bientôt, des robots prélèveront notre sang

SciencesDes chercheurs californiens planchent sur un robot capable de réaliser les prises de sang. Le prototype n'a pas encore été testé sur des humains.

Le prototype pourrait débarquer en Europe dans quelques années.

Le prototype pourrait débarquer en Europe dans quelques années. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre chercheurs américains travaillent depuis 2010 sur un robot capable de jouer l'infirmière. Son objectif: réaliser un prélèvement sanguin. Concrètement, le bras du patient, qui repose sur un plateau, est passé au travers d'un caisson muni d'un infrarouge. Le robot visualise ainsi la veine. L'aiguille est quant à elle guidée grâce à un système d'ultrasons et voilà, le prélèvement dure juste une minute, révèle Futura-Sciences.

Diminuer les risques de blessures

Mais quel est l'avantage d'un tel engin? Diminuer les risques de blessures, affirment les scientifiques. En effet, ils estiment que les infirmiers se trompent de veine dans 20 à 25% des cas, causant parfois des hématomes et autres petites blessures. Lors des tests, l'appareil nommé Veebot a été capable de sélectionner la bonne veine dès la première fois dans 83% des cas (seulement 17% d'erreur).

Ensuite l'engin devrait permettre d'éviter les erreurs d'étiquetage, qui ont un coût. Les chercheurs estiment que 170'000 incidents ont été causés par de mauvais marquages des échantillons de sang.

Mais en l'état actuel, le prototype n'a pas encore été testé sur des humains lors d'essais cliniques. Cette étape, nécessaire à l'homologation aux Etats-Unis, peut prendre quelques semaines, comme des années.

Le robot en vidéo

(nxp)

Créé: 07.08.2013, 16h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.