Le boson W mesuré avec précision au CERN

Physique des particulesL'accélérateur de particules LHC a permis de mesurer pour la première fois de manière très précise la masse du boson W.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour la première fois, les chercheurs du CERN ont réussi à mesurer de manière très précise la masse du boson W grâce au LHC. Le résultat confirme la prévision du Modèle standard de la physique des particules.

La mesure est basée sur environ 14 millions de bosons W enregistrés par le Grand collisionneur de hadrons (LHC) pendant l'année 2011. Le résultat correspond aussi aux précédentes mesures obtenues auprès du LEP, l?ancêtre du LHC au CERN, et auprès d'un ancien accélérateur aux Etats-Unis, a indiqué lundi l?Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Cette découverte figure dans un article de chercheurs du CERN publié récemment dans l'European Physical Journal C. Dans une vidéo du CERN, Matthias Schott, physicien auprès de l'expérience ATLAS, se réjouit de la précision de la mesure. La masse du boson W peut être donnée avec une exactitude de 0,02%.

Particule nobélisée

Le boson W est une des particules les plus lourdes que l'on connaisse dans l'Univers. Il a été découvert au CERN en même temps que le boson Z, en 1983. Ces deux bosons véhiculent la force nucléaire faible, une des quatre forces fondamentales de la physique et qui joue un rôle dans la radioactivité. La découverte du boson W a été couronnée par le prix Nobel de physique en 1984.

Les propriétés du boson W sont étudiées depuis plus de 30 ans, mais il est très difficile de mesurer la masse de cette particule avec une grande précision. «Avoir atteint une précision semblable à celle obtenue auprès d'autres collisionneurs à partir de seulement une année des données de la première période d'exploitation est tout simplement remarquable», relève Tancredi Carli, coordinateur pour la physique d'ATLAS.

Le Modèle standard de la physique des particules est la théorie qui décrit l'ensemble des particules élémentaires connues et leurs interactions. Une amélioration des mesures de la masse du boson W permettra par exemple de mieux comprendre le boson de Higgs, dont l'existence a été prouvée au CERN en 2012.

(ats/nxp)

Créé: 12.02.2018, 17h44

Articles en relation

Le CERN présente le boson de Higgs à Venise

Sciences La communauté mondiale de la physique des particules est réunie cette semaine en Italie pour la Conférence internationale sur la physique des hautes énergies. Plus...

L'accélérateur de particules, le LHC, reprend du service

CERN L'accélérateur de particules (LHC) du CERN, qui avait permis la découverte du Boson de Higgs en 2012, a été remis en service dimanche après deux années de renouvellement des équipements. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...