Cocktail toxique à la surface de Mars

EspaceDes chercheurs ont découvert que des composés très répandus se transformaient en puissant oxydant sous l'effet des UV.

«La surface actuelle de Mars est très nocive pour les cellules», soulignent les chercheurs. (Jeudi 6 juillet 2017)

«La surface actuelle de Mars est très nocive pour les cellules», soulignent les chercheurs. (Jeudi 6 juillet 2017) Image: AFP PHOTO / ESA/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Mauvaise nouvelle pour la quête d'une forme de vie martienne: la planète rouge serait «moins habitable» qu'escompté en raison de la formation d'un «cocktail toxique» à sa surface sous l'effet du rayonnement ultraviolet, ont découvert des chercheurs.

Une équipe de l'Ecole de physique et d'astronomie de l'Université d'Edimbourg s'est intéressée aux perchlorates, des sels présents en abondance sur Mars.

Ces composés, stables à températures modérées, constituent un puissant oxydant lorsqu'ils sont activés par exemple sous l'effet d'une hausse des températures. Sur Mars les températures sont froides. Mais l'équipe a découvert que le perchlorate pouvait également être activé sous le seul effet des UV.

«Nous avons démontré que lorsqu'on irradie les perchlorates avec un flux de rayons UV semblables à ceux sur Mars, ils deviennent bactéricides», indiquent les chercheurs dans une étude publiée jeudi dans la revue Scientific Reports.

«Très nocive pour les cellules»

A des concentrations de perchlorate similaires à celles que l'on trouve dans le régolithe martien (la fine couche de poussières à la surface), la bactérie Bacillus subtilis meurt «en quelques minutes», dans un environnement semblable à celui de cette planète, ont-ils observé dans leur laboratoire.

Pis encore, deux autres composés présents sur Mars, l'oxyde de fer et le peroxyde d'hydrogène, agissent en synergie avec les perchlorates, augmentant encore la mortalité des bactéries.

«Nos observations montrent que la surface actuelle de Mars est très nocive pour les cellules, sous l'effet d'un cocktail toxique d'oxydants, de perchlorates et de rayons UV», soulignent les chercheurs.

Les effets bactéricides des perchlorates irradiés par les UV «apportent une nouvelle preuve que la surface de Mars est létale pour les cellules et qu'elle rend inhabitables une grande partie des régions à la surface ou proches de la surface», disent-ils.

Sous la surface

«Si nous voulons découvrir de la vie sur Mars, il faut prendre en compte ces résultats» et s'intéresser aux moyens de chercher de la vie sous la surface, dans des zones qui n'auront pas été exposées à de telles conditions, déclare à l'AFP Jennifer Wadsworth, co-auteur de l'étude.

Il y a au moins une bonne nouvelle: avec un tel cocktail toxique, les contaminants biologiques apportés par les missions d'exploration martiennes ont «peu de chance de survivre», souligne l'étude.

Les perchlorates ont été découverts sur Mars pour la première fois par l'atterrisseur Phoenix de la Nasa en 2008.

L'espoir de trouver de l'eau liquide sur Mars a été conforté en 2015 par la découverte de perchlorate de calcium dans le sol. Ce sel a en effet la propriété d'abaisser le point de congélation de l'eau, de sorte qu'elle reste liquide. (afp/nxp)

Créé: 06.07.2017, 18h10

Articles en relation

Une exoplanète découverte grâce à un appareil de l'uni

Genève Des astronomes genevois ont participé au développement d'un nouvel instrument pour photographier l'espace. Plus...

Dix nouvelles exoplanètes potentiellement habitables

L'équipe du télescope spatial Kepler de la Nasa a annoncé lundi la découverte de 219 nouvelles exoplanètes potentielles, dont dix d'une taille proche de celle de la Terre, où l'eau pourrait exister. Plus...

Juno révèle un visage très différent de Jupiter

Espace La sonde spatiale de la Nasa, en orbite autour de Jupiter, a fait des observations inédites sur cette planète. Plus...

Thomas Pesquet en route pour la Terre

Espace L'astronaute français et son collègue russe Oleg Novitski ont quitté la Station spatiale internationale vendredi matin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...