Passer au contenu principal

Deux Lémaniques primés pour leurs recherches

Andrea Volterra de l'UNIL et Christian Lüscher de l'UNIGE sont les lauréats du Prix Théodore Ott 2017.

A gauche, Andrea Volterra de l'UNIL et à droite, Christian Lüscher de l'UNIGE.
A gauche, Andrea Volterra de l'UNIL et à droite, Christian Lüscher de l'UNIGE.
SAMWASSM

Les professeurs de l'Université de Lausanne et de Genève sont récompensés pour leurs travaux remarquables en neurosciences, indique lundi l'Académie suisse des sciences médicales (ASSM).

Andrea Volterra est considéré comme un pionnier de la recherche sur les astrocytes (cellules gliales du système nerveux central). Ses travaux ont contribué de façon décisive à ce que l'importance des astrocytes comme modulateurs des neurones et de la transmission synaptique soit reconnue, explique le communiqué de l'ASSM.

50'000 francs

Le professeur Christian Lüscher est un des spécialistes mondiaux de la plasticité synaptique. Ses travaux ayant permis de neutraliser in vivo les modifications pathologiques causées par la dépendance aux drogues dans le cerveau de souris ont été particulièrement remarqués, note l'ASSM.

Décerné tous les cinq ans, le prix est doté de 50'000 francs pour un lauréat et deux fois 30'000 francs si deux scientifiques le reçoivent simultanément. Il fait référence au médecin Théodore Ott (1909-1991), professeur en neurologie à Lausanne.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.