Passer au contenu principal

Donnez un petit nom à une planète lointaine!

L’Union astronomique internationale vient de lancer un concours permettant au grand public de voter pour attribuer un nom à des exoplanètes.

Pleins feux sur «51 Pegasi b», la toute première exoplanète, découverte à l’Observatoire de Genève par les astrophysiciens Michel Mayor et Didier Queloz.
Pleins feux sur «51 Pegasi b», la toute première exoplanète, découverte à l’Observatoire de Genève par les astrophysiciens Michel Mayor et Didier Queloz.
DR

Mais où se trouvent donc Tatooine, Pandora ou Namek – ces planètes mystérieuses et lointaines dont la simple évocation du nom stimule l’imagination? Alors que les astronomes découvrent en moyenne une centaine d’exoplanètes par an depuis 1995, ils choisissent toujours de leur attribuer des patronymes barbares: CoRoT-7 b, Gliese 1214 b ou encore HD 85512. Admettez qu’il y a mieux pour faire rêver!

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.