«Le FNS investit dans le soutien à la science à près de 1 milliard de francs par année»

SciencesLe Fonds national pour la recherche réagit à la sélection de deux projets suisses au dernier FET Flagship de l'UE

Le CSEM, à Neuchâtel, pilote la projet de capteurs quantiques.

Le CSEM, à Neuchâtel, pilote la projet de capteurs quantiques. Image: Florian Cella

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La bonne nouvelle est officiellement tombée, lundi, à Vienne. Deux projets suisses ont été retenus par la Commission européenne pour faire partie du vaste projet de recherche sur la physique quantique (FET Flagship), qui peut compter sur un milliard d'euros sur dix ans. Chef de la communication du Fonds national suisse pour la recherche scientifique (FNS), Christophe Giovannini détaille la position de l'entité sur la question.


A lire aussi : Des labos touchent le jackpot européen


Quel regard porte le FNS sur ces énormes projets de recherche? Que permettent-ils pour la recherche suisse?

Un FET Flagship, typiquement doté d’un milliard d’euros, est focalisé sur un domaine de recherche et permet un financement à une échelle nettement plus grande que celle dont dispose le FNS. Un tel Flagship permet de garder une masse critique significative de chercheurs et d’industriels en réseau international, et d’ainsi soutenir un grand mouvement européen dans un domaine actuel qui a le potentiel de créer une importante plus-value pour la société. Notez que le FNS participe à l’ERA-Net QuantERA, qui soutient la recherche fondamentale dans le domaine des technologies quantiques, mais à plus petite échelle et sans lien avec l’industrie.)

Dans le cadre des négociations entre Berne et Bruxelles pour savoir si la Suisse peut toujours faire partie de la recherche européenne, ce choix d'un projet suisse est-il l'indice d'une confiance solide?

Le choix d’un projet suisse n’a aucun lien avec le contexte politique des relations Suisse-UE. L’évaluation des projets se fait en se basant sur l’excellence des projets proposés et ne prend pas en compte des considérations politiques. La Suisse participant au programme Horizon 2020, elle bénéficie des subsides au même titre que les autres participants. Ce choix, ainsi que le choix d’autres projets du Flagship avec participation suisse, fournit une preuve additionnelle des liens étroits entre la Suisse et les réseaux de recherche européens.

Que pense le FNS des montants faramineux alloués au FET Flagships dans des domaines stratégiques? Cela impacte-t-il les domaines qui ne sont pas concernés et qui reçoivent donc moins d'argent?

La Commission Européenne soutient des FET Flagships à une échelle qu’elle juge utile et qui permet de réaliser un but à large échelle qui n’est pas atteignable sinon. Le choix des domaines résulte d’études et de mises au concours, qui étaient ouverts à d’autres domaines aussi.

A combien se monte le soutien annuel du FNS? Combien de projets soutenez-vous?

Sur mandat de la Confédération, le FNS investit dans le soutien à la science près de 1 milliard de francs chaque année. Le FNS finance au total 6000 projets impliquant 17’000 chercheurs et chercheurs.

Soutenez-vous les deux projets sélectionnés par la Commission européenne?

Le FNS n’étant pas impliqué dans le financement de projets liés au Flagship, il ne soutient pas financièrement et ses décisions ne sont pas impactées par les choix du Flagship.

(24 heures)

Créé: 30.10.2018, 11h01

Articles en relation

Des labos touchent le jackpot européen

Sciences Des projets suisses figurent au vaste programme de recherche de l’UE consacré au monde quantique. Avec 1 milliard à la clé. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...