Passer au contenu principal

Des gènes corrigés dans des embryons humains

Pour la première fois, des gènes porteurs d'une maladie héréditaire ont été modifiés avec succès dans des embryons humains.

Ces avancées posent des questions éthiques, notamment en raison des risques d'eugénisme. (Mercredi 2 août 2017)
Ces avancées posent des questions éthiques, notamment en raison des risques d'eugénisme. (Mercredi 2 août 2017)

Des gènes porteurs d'une maladie cardiaque héréditaire ont été modifiés dans des embryons humains avec succès pour la première fois grâce à une technique révolutionnaire d'édition génétique, relate une étude publiée mercredi dans la revue Nature.

Ces travaux, qui n'en sont qu'à un stade très préliminaire, ouvrent potentiellement la voie à de grands progrès dans le traitement des maladies génétiques. Mais ils posent des questions éthiques, cette technique pouvant théoriquement servir à produire des bébés génétiquement modifiés afin de choisir la couleur de leurs cheveux ou d'augmenter leur force physique.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.