Passer au contenu principal

Avancée dans la recherche sur l'hépatite B à l'UNIGE

Des chercheurs de l'Université de Genève ont percé l'une des techniques de survie du virus.

Avancée dans la recherche sur le virus de l'hépatite B à Genève.
Avancée dans la recherche sur le virus de l'hépatite B à Genève.
Archives/photo d'illustration, Keystone

Près de 800'000 personnes meurent chaque année de l'hépatite B dans le monde.

Les chercheurs de l'UNIGE ont découvert l'existence d'une protéine X qui permet au virus de l'hépatite B de lutter contre les systèmes de défense d'une cellule dans laquelle il s'est introduit. Le virus peut ainsi poursuivre son travail en produisant d'autres particules virales qui iront infecter des cellules voisines, a expliqué mercredi l'UNIGE.

Selon l'UNIGE, cette avancée permet maintenant d'imaginer plusieurs stratégies thérapeutiques centrées sur la protéine X. L'objectif serait de parvenir à neutraliser le pouvoir d'action de cette protéine afin que la cellule attaquée par le virus puisse se défendre contre l'intrus qui veut l'utiliser pour proliférer.

Cellules du foie attaquées

De tels processus thérapeutiques pourraient concerner des virus qui ont le même moyen de contre-attaque contre les défenses des cellules que celui de l'hépatite B. L'UNIGE dans son communiqué mentionne les virus de l'herpès et celui du papillomavirus humain, qui provoque des cancers de l'utérus.

Le virus de l'hépatite B affecte, sous sa forme chronique, près de 240 millions de personnes dans le monde. Il s'attaque aux cellules du foie et peut à long terme entraîner des lésions pathologiques graves, telles que des cirrhoses ou des cancers. Il se transmet essentiellement par le sang ou par d'autres liquides biologiques. Ces travaux ont été publiés dans la revue «Nature».

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.