Passer au contenu principal

L’inflammation du cerveau cause-t-elle la dépression?

Plusieurs études suggèrent que des réactions inflammatoires pourraient être à l’origine de cette maladie.

Comparaison de l’activité cérébrale d’une personne saine (en haut) et d’un patient déprimé (en bas).
Comparaison de l’activité cérébrale d’une personne saine (en haut) et d’un patient déprimé (en bas).
DR

«Pourquoi moi?» Lorsqu’elle survient, la dépression plonge souvent les patients dans un océan de questions: «Qu’ai-je fait de mal? A quoi cela est-il dû? Comment puis-je m’en sortir?» Et les réponses des proches ne sont pas toujours à la hauteur. «Encore trop souvent, l’entourage donne des conseils comme «reprends-toi» ou «ça va aller». La dépression passe pour une faiblesse de caractère ou un manque de ténacité, raconte Antoine Pelissolo, psychiatre et chef de service au Centre hospitalier universitaire Henri-Mondor, à Créteil (France). Mais en réalité, il ne s’agit jamais de mauvaise volonté.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.