L'intelligence artificielle «pourrait mettre fin à la race humaine»

AvertissementL'astrophysicien britannique Stephen Hawking a averti que le développement de l'intelligence artificielle pourrait signifier la fin de l'humanité.

Selon Stephen Hawking, l'intelligence artificielle pourrait mettre un terme à l'espèce humaine

Selon Stephen Hawking, l'intelligence artificielle pourrait mettre un terme à l'espèce humaine Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans un entretien avec la BBC, l'astrophysicien Stephen Hawking a déclaré que l'intelligence artificielle pouvait évoluer rapidement et dépasser l'humanité, un scénario comparable à celui des films «Terminator».

«Les formes primitives d'intelligence artificielle que nous avons déjà se sont montrées très utiles. Mais je pense que le développement d'une intelligence artificielle complète pourrait mettre fin à la race humaine», a affirmé le professeur dans cet entretien.

«Une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite», a-t-il déclaré.

«Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés», a poursuivi Stephen Hawking, considéré comme un des plus brillants scientifiques vivants.

Atteint de la maladie de Charcot, autrement appelée sclérose latérale amyotrophique ou SLA, Stephen Hawking se déplace en fauteuil roulant et parle à l'aide d'un ordinateur.

En faveur des nouvelles technologies de communication

Il reste en faveur des nouvelles technologies de communication et a déclaré avoir été un des premiers à être «connecté» aux débuts d'internet.

Stephen Hawking a déclaré qu'internet avait apporté à la fois des dangers et des bénéfices, citant un avertissement du nouveau chef de l'agence d'espionnage électronique britannique GCHQ, selon lequel internet était devenu un centre de commandement pour criminels et terroristes.

«Les entreprises d'internet doivent faire plus pour contrer la menace, mais la difficulté est de le faire sans sacrifier la liberté et la vie privée», a soutenu l'astrophysicien âgé de 72 ans.

Stephen Hawking a annoncé mardi que son système de communication, amélioré par le groupe américain Intel, serait accessible gratuitement à la communauté scientifique en janvier 2015.

Il ne changera pas sa voix robotique

Tout en saluant les progrès, le scientifique a affirmé ne pas vouloir changer sa voix robotique, qui provient d'un synthétiseur conçu initialement pour un service d'annuaire téléphonique.

«Cette voix était très claire bien qu'un peu robotique. Elle est devenue mon signe distinctif et je ne la changerais pas pour une voix plus naturelle avec un accent britannique», a-t-il dit à la BBC. «Apparemment les enfants qui ont besoin d'une voix synthétique en veulent une comme la mienne». (afp/nxp)

Créé: 03.12.2014, 09h39

Articles en relation

Stephen Hawking explique la vie après la mort

vie éternelle Le célèbre physicien Sephen Hawking croit en une forme de vie éternelle, dans la mesure où le cerveau humain pourra un jour se passer d’enveloppe physique. Plus...

L’astrophysicien Stephen Hawking soutient l’euthanasie

Grande-Bretagne Atteint de la maladie de Charcot, le célèbre scientifique anglais Stephen Hawking a plaidé pour le droit à l'euthanasie dans une interview dans la presse britannique. Plus...

Le physicien Hawking sûr que l'Homme colonisera Mars

Espace Stephen Hawking, physicien de renom, en est certain: l’Humanité finira par coloniser Mars. Mais pas avant un siècle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...