Une nouvelle colle pour refermer les plaies

ScienceGrâce aux nanoparticules, des chercheurs de l'EMPA ont mis au point une pâte permettant de mieux cicatriser les plaies difficiles d'accès.

Un verre bio-actif contenu dans la colle permet au sang de coaguler plus rapidement. (Lundi 9 octobre 2017)

Un verre bio-actif contenu dans la colle permet au sang de coaguler plus rapidement. (Lundi 9 octobre 2017) Image: EMPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les chercheurs de l'EMPA ont développé une nouvelle colle pour plaie basée sur les nanoparticules. Elle devrait permettre d'accéder aux blessures difficiles à coudre et réduire les complications.

Malgré les avancées médicales, des complications au niveau des plaies surviennent toujours, surtout après des opérations, écrit lundi le laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche. La nouvelle colle devrait aider à refermer les plaies difficiles à localiser et difficiles d'accès, et ainsi éviter les saignements mortels.

Cette pâte a été élaborée grâce aux nanoparticules. Une étude a récemment mis en avant l'effet collant des nanoparticules, appelé «nano-bridging». Ce principe novateur a été repris par les chercheurs de l'équipe d'Inge Herrmann de l'EMPA.

Diverses propriétés

Ils ont créé des nanoparticules à partir de différentes combinaisons de matériaux ne présentant aucun risque pour la santé. Un verre bio-actif contenu dans la colle permet au sang de coaguler plus rapidement au niveau de la plaie.

En fonction du dosage d'éléments comme le silicium, le calcium, le sodium ou le phosphore, le verre dispose de diverses propriétés. Selon la «formule», le verre bio-actif se fixe sur les os ou sur les tissus mous, exemplifie l'EMPA.

La colle pour plaie pourrait être utilisée notamment contre les déchirures au niveau de l'intestin. Inge Herrmann est convaincue qu'il existe de nombreuses autres possibilités de doter cet onguent de propriétés supplémentaires. (ats/nxp)

Créé: 09.10.2017, 15h27

Articles en relation

Un triple antiviral efficace contre le virus du sida

Santé Un traitement présenté dans la revue Science est considéré comme extrêmement prometteur pour la prévention et le traitement du virus du sida. Plus...

Le mystère des cycles solaires enfin percé

Science On connait enfin la raison de l'inversion tous les 11 ans en moyenne du cycle magnétique du soleil. Une avancée importante pour prévoir les éruptions solaires. Plus...

La Suisse loin d'autoriser les dons d'ovules

Procréation La commission de la science du Conseil National refuse toujours d'en entendre parler avant le vote sur le diagnostic préimplantatoire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Trois femmes avaient déjà mis en cause Donald Trump durant la campagne présidentielle. Elles se sont retrouvées sur un plateau de télévision pour réitérer leurs accusations. La Maison-Blanche a dénoncé des «histoires inventées»
(Image: Bénédicte) Plus...