Un probable 2e site viking découvert en Amérique

ArchéologueDes vestiges ont été retrouvés bien plus au sud que le 1er emplacement mis au jour.

Réplique de drakkar (illustration).

Réplique de drakkar (illustration). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les drakkars se sont-ils aventurés davantage vers le sud des côtes américaines? La découverte au Canada de ce qui pourrait constituer le deuxième site viking en Amérique relance les spéculations sur leur parcours dans le Nouveau Monde, 500 ans avant Christophe Colomb.

Une équipe d'archéologues dirigée par l'Américaine Sarah Parcak a mis au jour au sud-ouest de l'île canadienne de Terre-Neuve des vestiges qui pourraient bien avoir été un bâtiment érigé par les navigateurs scandinaves, ont-ils annoncé vendredi.

Jusqu'à présent, la présence Viking en Amérique n'avait été confirmée qu'à l'extrême nord de Terre-Neuve, à l'Anse aux Meadows. Les fondations de huit bâtiments, ainsi que des artefacts, avaient été découverts dans les années 1960 à l'emplacement de ce qui, selon les archéologues, avait constitué un village habité par ces Européens entre 900 et 1050.

Traces de charbon de bois

A l'aide de relevés satellites, Sarah Parcak a identifié le site de Pointe Rosée, à 500 kilomètres au sud de l'Anse aux Meadows. Elle y a mené deux semaines de fouilles en juin dernier.

Outre un foyer destiné à une forge, les fouilles ont permis de découvrir de traces de charbon de bois et neuf kilogrammes de scories, c'est-à-dire des résidus de fer transformé à partir de tourbe, un procédé bien connu des Vikings qui n'étaient pas de grands mineurs.

En utilisant la datation au carbone 14, l'équipe de Sarah Parcak a conclu que le lieu découvert a été fréquenté entre 800 et 1300, soit lorsque les navigateurs scandinaves sillonnaient l'Atlantique Nord.

«Vinland»

«C'est très excitant. Cette découverte donne espoir de trouver un site occupé plus longtemps et de manière plus significative», a indiqué Karyn Bellamy-Dagneau, une historienne canadienne spécialiste du Moyen-Age scandinave.

Dans les «Sagas», ces textes semi-légendaires narrant les épopées des Vikings, les Scandinaves évoquent une terre luxuriante baptisée «Vinland», sise au-delà du Groenland qu'ils avaient déjà colonisée.

Pointe Rosée relance donc les spéculations des chercheurs: jusqu'où les Vikings ont-ils navigué? La péninsule de Pointe Rosée se situe à la pointe méridionale de Terre-Neuve, là où les eaux du golfe du Saint-Laurent rencontrent celles de l'Atlantique Nord. Elle constitue donc un bon avant-poste pour explorer le Saint-Laurent ou le littoral américain, relève Karyn Bellamy-Dagneau.

Les côtes du Maine ne sont par exemple qu'à quelques heures de traversée. Et c'est dans cet état américain qu'une pièce en cuivre datant du XIe siècle a été retrouvée, il y a quelques années.

Documentaire

L'emplacement de Pointe Rosée correspond aux usages des Vikings car «ils avaient besoin d'un endroit accessible facilement depuis la plage et offrant un bon point de vue. Ce lieu est donc situé parfaitement: vous pouvez voir vers le nord, l'ouest et le sud», a déclaré Sarah Parcak au magazine National Geographic qui a financé une partie de ses recherches.

«Nous n'en sommes qu'au début des recherches. Jusqu'à présent, aucune preuve ne démontre que ce sont des Vikings qui ont fréquenté ce lieu», confie à l'AFP Shannon Lewis-Simpson, archéologue à l'Université Memorial de Terre-Neuve. Elle rappelle qu'il a fallu huit années de fouilles pour tirer les conclusions sur l'Anse aux Meadows.

«Enthousiaste» au sujet des travaux de Sarah Parcak, elle souligne que dans cette île canadienne, «personne n'a jamais enterré l'idée qu'un autre site viking pourrait être découvert». L'ensemble de ces découvertes a fait l'objet d'un documentaire qui sera diffusé à partir de lundi par la chaîne publique américaine PBS et la britannique BBC. (ats/nxp)

Créé: 02.04.2016, 06h00

Articles en relation

Zurich se découvre un mini-Stonehenge

Archéologie La région d'Affoltern am Albis a recensé plusieurs sites de cercles de pierres et de pierres alignées. Plus...

Des vieilles pièces découvertes dans une forêt

Archéologie Un collaborateur de l'archéologue cantonal zurichois a mis au jour un petit trésor numismatique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...