La réforme du Human Brain Project est adoptée

Recherche européenneLe projet modifié de modélisation informatique du cerveau promu par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et soutenu par l'Union européenne (UE) a obtenu l'aval du Comité directeur réuni jeudi à Paris.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La réforme du Human Brain Project (HBP) est entérinée. Réuni à Paris, le Comité des directeurs a approuvé les recommandations du médiateur. L'importance des neurosciences cognitives et de leur financement est reconnue. Le début de la phase opérationnelle est prévu en avril 2016, indique jeudi le service de presse du HBP.

Lors d'une réunion mercredi dans la capitale française, la direction du HBP a voté les recommandations formulées par le médiateur Wolfgang Marquardt. L'Allemand avait été chargé de résoudre la crise née à la suite de la lettre ouverte signée par des centaines de scientifiques critiquant les orientations prises par la direction du HBP.

Selon ces spécialistes, le projet de modélisation informatique du cerveau promu par l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et soutenu par l'Union européenne (UE) à hauteur de 1,2 milliard d'euros sur dix ans était en train de déraper. Ils réclamaient en particulier le retour des neurosciences cognitives au coeur du projet.

Vision désormais commune

Selon le communiqué du HBP, les différents partenaires partagent désormais une vision commune. Grâce au HBP, des scientifiques du monde entier vont pouvoir bénéficier d'une plate-forme et d'infrastructures informatiques développées dans une structure ouverte et collaborative.

Au niveau organisationnel, le comité directeur a créé un groupe responsable de la gouvernance du HBP. Il sera composé d'anciens et d'actuels responsables d'organisations scientifiques internationales comme, par exemple, le CERN ou l'Agence spatiale européenne (ESA).

Les recommandations du médiateur seront mises en oeuvre dans le cadre des règles de l'Union européenne (UE) et du récent examen scientifique du projet. Des entités séparées consacrées à la gouvernance, à l'évaluation, aux enjeux scientifiques et aux questions budgétaires seront mises sur pied.

Requête entendue

Les responsables se sont aussi penchés sur le financement des projets partenaires et le besoin de renforcer le volet des neurosciences cognitives. La requête des scientifiques impliqués dans la lettre ouverte a été pleinement entendue, aussi concernant les questions pécuniaires, précise-t-on au sein du HBP.

Le Comité directeur a remercié Wolfgang Marquardt. En demandant cette médiation, en parallèle à l'évaluation longtemps attendue de la Commission européenne, «nous avons établi avec certitude que nous avons maintenant toutes les informations nécessaires pour préparer le projet en vue de son démarrage opérationnel en avril 2016», a déclaré Philippe Gillet, directeur du Comité et vice-président de l'EPFL, cité dans le communiqué.

Dissolution du Comité exécutif

Anticipant certaines recommandations, le comité directorial a supprimé en février le comité exécutif, dont faisait notamment partie Henry Markram, le scientifique à l'origine du Human Brain Project. En plus du nouveau groupe chargé de la gouvernance, un groupe de travail composé de neuroscientifiques est déjà en train d'étudier le rôle que les neurosciences vont jouer dans la prochaine étape. (ats/nxp)

Créé: 19.03.2015, 12h41

Articles en relation

Bruxelles demande des changements au Human Brain Project

Sciences L’Europe pointe des lacunes dans l’intégration des différentes disciplines au sein du grand programme de recherche codirigé par l’EPFL. Plus...

Le président de l'EPFL défend Human Brain Project

Controverse Pour le président de l'Ecole Polytechnique de Lausanne Patrick Aebischer, les premiers sceptiques envers le Human Brain Project «font maintenant boule de neige». Plus...

Human Brain Project: appel à la patience de Bruxelles

Neurosciences La Commission européenne a répondu aux critiques des détracteurs du «Human Brain Project» (HBP). Elle en appelle à la patience et se dit confiante que l'évaluation en cours examinera ces reproches de manière satisfaisante. Plus...

Les responsables du «Human Brain Project» appellent au dialogue

Recherche Vivement critiqués dans une lettre ouverte, les responsables du «Human Brain Project» se disent attristés par cette démarche. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.