Rencontre fatale pour la comète Ison

AstronomieLa comète Ison n'a apparemment pas survécu jeudi à son passage rapproché de la surface du soleil, ont conclu des astronomes en examinant les images transmises par plusieurs satellites d'observation solaire.

La Comète ISON semble s'être désintégrée à l'approche du soleil, selon les scientifiques.

La Comète ISON semble s'être désintégrée à l'approche du soleil, selon les scientifiques. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon les premières observations des astronomes, la «comète du siècle» s'est désintégrée en s'approchant du soleil.

«Il semble bien que la comète Ison n'a probablement pas survécu à son périple», a conclu Karl Battams, un cométologue au Naval Research Laboratory à Washington lors d'une table ronde organisée par la télévision de la NASA.

«Je viens de regarder les dernières images des satellites et ne je vois rien ressortir derrière le disque solaire et cela pourrait être le dernier clou dans le cercueil», a-t-il ajouté.

Même conclusion de Phil Plait, un astronome éditeur du site «Bad Astronomy»: «je ne pense pas que la comète ait survécu», a-t-il dit.

«Ison paraît avoir disparu, s'être disloqué au cours des dernières heures», a ajouté Dean Pesnell, un physicien solaire, responsable scientifique du «Solar Dynamics Observatory» ou SDO, un satellite de la NASA pour observer le soleil. «Nous ne voyons rien et le SDO comme SOHO (Observatoire solaire et héliosphérique) sont de très bons détecteurs de comètes», a-t-il insisté. Le SOHO est opéré conjointement par la NASA et l'ESA, l'agence spatiale européenne.

Ison, un gros bloc de glaces et de roches

«J'espère que nous allons bientôt voir une autre comète», a aussi espéré le physicien. Ison, un gros bloc de glaces et de roches, devait frôler la surface du soleil au plus près à 1,17 million de km vers 19h30, subissant des températures de 2700 degrés et perdant trois millions de tonnes par seconde. La comète s'est apparemment vaporisée avant même d'atteindre ce point.

La majorité des astronomes avaient prédit qu'Ison ne survivrait pas à ce survol rapproché du soleil.

«Je pense qu'il y a peut-être 30% de chances», qu'elle survive avait dit mardi Carey Lisse, un expert des comètes au laboratoire de physique appliquée Johns Hopkins lors d'une conférence de presse téléphonique.

«Cette comète n'est pas très solide, elle est formée à 50% ou peut-être 30% de glace d'eau», et la taille du noyau est assez petite par rapport à la moyenne des comètes observées jusqu'à présent, avait expliqué le scientifique disant que son diamètre était estimé à 1,2 kilomètre maximum. (afp/nxp)

Créé: 28.11.2013, 22h49

Articles en relation

La «comète du siècle» a rendez-vous avec le soleil

Espace La comète ISON passera au plus près du soleil jeudi 28 novembre au soir. Elle va soit se désintégrer, soit engendrer un véritable feu d'artifice. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.