Passer au contenu principal

La sonde indienne transmet ses premières photos de Mars

Une sonde low-cost indienne a transmis ses premières photos de Mars, montrant sa surface creusée de cratères, des images qui venaient renforcer la fierté de l'Inde, premier pays d'Asie à atteindre la planète rouge.

L'une des photos de la sonde indienne, postée jeudi sur la page Facebook de l'agence spatiale (ISRO), montre la surface orange de Mars parcellée de trous noirs.
L'une des photos de la sonde indienne, postée jeudi sur la page Facebook de l'agence spatiale (ISRO), montre la surface orange de Mars parcellée de trous noirs.
AFP

La sonde fonctionne très bien, selon l'agence spatiale indienne.

L'une des photos a été postée ce jeudi 25 septembre sur la page Facebook de l'agence spatiale indienne (ISRO), montrant la surface orange de Mars parcellée de trous noirs, un cliché pris à 7300 km d'altitude. Le responsable scientifique de l'agence, V. Koteswara Rao, a indiqué que la sonde, baptisée Mars Orbiter Mission (MOM) avait envoyé une dizaine de photos depuis sa mise en orbite mercredi et que tout fonctionnait bien.

«L'appareil photo couleur embarqué à bord a commencé à travailler peu après la stabilisation dans l'orbite elliptique de Mars et a pris une dizaine de photos de sa surface et des environs», a dit V. Koteswara Rao. «L'appareil va aussi prendre des photos des deux lunes de Mars et les envoyer à notre centre spatial», a-t-il ajouté en référence à la base de la mission installée près de Bangalore.

Voyage de 10 mois

«La 'santé' de la sonde et ses autres paramètres sont bons et toutes les fonctions essentielles marchent normalement», a ajouté Rao. L'Inde est devenue le premier pays d'Asie à atteindre Mars mercredi avec sa sonde MOM, baptisée également Mangalyaan, entrée en orbite après un voyage de 10 mois.

Avec un budget de 74 millions de dollars, la mission indienne n'a coûté qu'une fraction de la sonde MAVEN de la NASA placée en orbite de Mars avec succès dimanche. La mission américaine coûte environ 671 millions de dollars. La sonde indienne est munie de capteurs destinés à mesurer la présence de méthane dans l'atmosphère de Mars, qui accréditerait l'hypothèse d'une forme de vie primitive sur cette planète.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.