La sonde Venus Express est condamnée à brûler

EspaceAprès huit ans, la sonde européenne Venus Express n'a plus de carburant et arrive à la fin de sa mission.

Venus Express a été pendant huit ans en orbite autour de la planète Vénus.

Venus Express a été pendant huit ans en orbite autour de la planète Vénus. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après huit ans passés en orbite autour de Vénus, voisine et fausse jumelle de la Terre, la sonde européenne Venus Express est à court de carburant. Elle est condamnée à brûler dans l'atmosphère de la planète, a annoncé l'Agence spatiale européenne (ESA).

Sans carburant, il n'est plus possible de contrôler l'altitude de la sonde. Venus Express va donc «s'enfoncer naturellement plus profondément dans l'atmosphère pendant les prochaines semaines», a indiqué l'ESA dans un communiqué.

Lancée en novembre 2005, Venus Express s'était mise en orbite autour de Vénus le 11 avril 2006, accomplissant une étude détaillée de la planète et de son atmosphère. Son orbite suivait une boucle elliptique de 24 heures, l'emmenant depuis 66'000 km au-dessus du pôle Sud jusqu'à une altitude d'environ 250 km de la surface au-dessus du pôle Nord.

Sa mission initiale a été prolongée à plusieurs reprises et, au printemps dernier, elle s'est lancée dans une dernière aventure, une opération de «freinage atmosphérique». Autrement dit un plongeon contrôlé dans l'atmosphère de Vénus.

Planète inhospitalière

Souvent appelée improprement «étoile du berger», Vénus s'est formée à la même époque et dans la même région que la Terre, probablement à partir de matériaux semblables. Elle a une taille similaire à la Terre: 95% de son diamètre et 80% de sa masse.

Pourtant, alors que la Terre abrite la vie, Vénus est aujourd'hui une planète inhospitalière. Elle est sèche comme un caillou et il règne dans son atmosphère, composée majoritairement de gaz carbonique, un intense effet de serre qui élève sa température de surface à plus de 450°C. (ats/nxp)

Créé: 18.12.2014, 07h40

Articles en relation

La chasse aux nouvelles exoplanètes est relancée

Espace Les astronomes disposeront bientôt d'un spectromètre dernier cri qui permettra de détecter des exoplanètes. Un programme piloté par l'Observatoire astronomique de l'Université de Genève. Plus...

La NASA a lancé avec succès la capsule Orion

Espace La capsule Orion s'est élancée dans les airs vendredi à 13h05 depuis la base de cap Canaveral en Floride. Plus...

Philae a pu «renifler» des molécules organiques

Analyse Si le robot s'est mis en veille après quelques jours d'activités, il a pu envoyer des données. Les scientifiques du projet espèrent encore qu'il se réveillera. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.