Washington veut revoir des astronautes sur la Lune

EspaceDonald Trump a donné l'ordre de faire revenir des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans.

50 ans après Edwin 'Buzz' Aldrin et Apollo 11, la NASA pourrait rejouer Objectif Lune.

50 ans après Edwin 'Buzz' Aldrin et Apollo 11, la NASA pourrait rejouer Objectif Lune. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le vice-président américain Mike Pence a annoncé mardi que la politique officielle des Etats-Unis était de faire revenir des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans, et qu'une femme serait la prochaine à en fouler le sol.

«Sur ordre du président, la politique officielle de cette administration et des Etats-Unis d'Amérique est de faire revenir des astronautes américains sur la Lune d'ici cinq ans», a déclaré Mike Pence lors d'un discours à Huntsville, dans l'Alabama, où sont fabriquées une partie des fusées américaines depuis des décennies.

«La première femme et le prochain homme sur la Lune seront des astronautes américains, lancés par des fusées américaines depuis le sol américain», a déclaré Mike Pence.

Calendrier accéléré

Le calendrier jusqu'à présent était un retour en 2028, mais le gouvernement de Donald Trump a exprimé sa frustration face aux retards et aux dépassements de budget du programme de la Nasa pour construire sa prochaine grande fusée SLS, dont le premier vol a été repoussé récemment à 2021.

Le vice-président a vertement tancé l'agence spatiale durant son discours, critiquant «l'inertie bureaucratique» de l'agence et appelant à un «nouvel état d'esprit». Il a menacé de confier aux lanceurs privés les futures missions si la Nasa n'était pas prête à temps.

«Si les fusées privées sont la seule façon de ramener des astronautes américains sur la Lune dans cinq ans, alors ce sera des fusées privées», a-t-il lâché.

Le patron de la Nasa, Jim Bridenstine, a dit récemment qu'une femme serait sans doute la prochaine à fouler le sol lunaire, où aucun humain n'est retourné depuis 1972. (afp/nxp)

Créé: 26.03.2019, 18h47

Articles en relation

De nouveaux retards pour la fusée de la Nasa

Washington L'agence spatiale a reconnu des problèmes avec sa prochaine grande fusée SLS pour sa mission autour de la Lune. Plus...

L'objectif Lune de Toyota

Espace Le regain d'intérêt mondial pour la Lune ne s'arrête pas: le constructeur automobile annonce un projet d'engin habité sur notre satellite naturel. Plus...

Les femmes iront bientôt sur la Lune et Mars

Espace Selon le chef de la Nasa, il se pourrait bien que les femmes soient au premier plan de la conquête spatiale dans le futur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.