Sexualité: quand la douleur vole le plaisir

FeminaDes douleurs pendant les rapports sexuels ne sont pas une fatalité. Il s'agit de sortir du cercle vicieux qui paralyse la volupté.

Image: Illustration: Lavipo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Parfois, nos rapports sont un peu douloureux. Je suis bien prise en charge par ma gynécologue, et je sais que ça va s’améliorer, mais j’appréhende toujours ces sensations qui me gâchent le moment.»

Patricia, 24 ans

Notre experte
Cette semaine, Laurence Dispaux, psychologue-psychothérapeute FSP, conseillère conjugale FRTSCC, sexologue clinicienne ASPSC (laurence. dispaux@femina.ch) répond à vos questions.
Crédit photo Corinne Sporrer

Réponse:

On connaît l’expression la mémoire du corps. Elle prend tout son sens lorsqu’on entre dans le cercle vicieux: douleur, souvenir de la douleur, peur de la douleur, crispation qui aggrave la sensation d’inconfort, sentiment d’échec lorsque la douleur est à nouveau ressentie, discours autojugeant ou culpabilisant, colère, etc. Deux éléments supplémentaires sont à prendre en compte. Premièrement, sur le plan cérébral, des modifications s’opèrent peu à peu; une sensibilité plus aiguë à la douleur se forme. La peur est basée sur une réalité, celle d’un inconfort physique de plus en plus présent. Deuxièmement, lorsqu’on est dans l’appréhension, l’angoisse ou la peur, le corps a tendance à se crisper; cette contraction réflexe et inconsciente, notamment des muscles du périnée, va augmenter l’inconfort lors de la pénétration… confirmant l’attente de la douleur.

Démarche bienveillante

Que pouvez-vous faire? Une idée serait de vous intéresser à la méditation en pleine conscience, qui entraîne à rester dans le moment présent, dans l’accueil et le non-jugement. Au lieu d’amplifier, de juger ou de lutter contre les pensées parasites (ex: «Ça va de nouveau être douloureux, je vais à nouveau le décevoir») et les émotions (la peur dans votre cas), il s’agirait de les reconnaître et de les laisser passer, comme toute pensée ou émotion qui n’est pas alimentée.

C’est tout un apprentissage, qui nécessite de transformer son appréhension de la douleur (et les contractions musculaires qui accompagnent l’angoisse) en une démarche bienveillante d’apprivoisement de l’expérience momentanée d’inconfort. Cet accueil, qui se fait dans la respiration, permet de laisser plus de place dans notre paysage psychique aux autres sensations, émotions et pensées qui peuvent être présentes et agréables. Je vous souhaite de créer votre cercle vertueux à vous.

EN BREF, CE QUI SE PASSE SOUS LA COUETTE
Par François Poinsot

POUR MIEUX OUBLIER?
La séparation ne ménage pas la matière grise. Selon une étude californienne, les aires de la mémoire chez les seniors divorcés sont plus détériorées que chez leurs homologues encore en couple. L’action néfaste du stress causé par la rupture en serait l’explication, selon les scientifiques.
NOUVEAU CONTRAT
L’infidélité n’est pas forcément le symptôme d’un couple qui va mal. Tel est le propos de Je t’aime, je te trompe, nouveau livre d’Esther Perel. Pour la sexologue américaine, habituée des thèses iconoclastes, le fait de papillonner doit donc être dédramatisé et déculpabilisé.
PARADE OPTIMALE
Pour séduire sur les sites de rencontre, mieux vaut éviter une gestuelle fermée sur sa photo de profil. Des chercheurs de l’Université de Princeton l’affirment: les poses expansives, avec le corps ouvert et les bras déployés vers l’extérieur, rendent beaucoup plus attirant.

Retrouvez plus de contenus Femina dans www.femina.ch (Femina)

Créé: 16.04.2018, 10h38

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...