Passer au contenu principal

Les hauteurs de la cathédrale de Lausanne conjuguent proche et lointain

Coup d’œil sur quelques-uns des plus beaux paysages du canton

Les différents plans qui s’offrent au sommet du beffroi permettent de redécouvrir les charmes de la capitale.
Les différents plans qui s’offrent au sommet du beffroi permettent de redécouvrir les charmes de la capitale.
Odile Meylan

Il y a les 224 marches à gravir, mais une fois atteinte la tour du beffroi de la cathédrale de Lausanne, la vue récompense ce modeste effort. D’autant plus que, sur le chemin de pierres plutôt fraîches, il est désormais possible d’admirer les stalles de bois sculpté du XIIIe siècle clignant un œil ironique à l’œuvre d’Aristote.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.