Passer au contenu principal

Portrait de Gérald MétrozSes 1000 vies l’ont fait passer du hockey à la chanson

L’ancien agent de joueurs le plus influent du pays a enregistré un deuxième album dont il est le parolier des dix chansons.

Gérald Métroz, 58 ans, chez lui.
Gérald Métroz, 58 ans, chez lui.
VANESSA CARDOSO/24 HEURES

A mi-octobre, le Covid-19 n’a pas épargné Gérald Métroz (58 ans). Confiné dans son appartement, le Valaisan avait provisoirement perdu le goût et l’odorat, n’était plus en mesure d’apprécier le tanin d’un bon verre d’humagne ou l’amertume d’une sauce au safran. Mais il n’avait pas perdu son goût de la vie. En quarantaine, plutôt que de martyriser ses pouces sur la télécommande et de s’ennuyer face à la énième rediffusion d’une série américaine, il a taillé un vieux crayon et couché des lignes sur un petit carnet dont il ne se sépare jamais. Une fois la santé recrouvrée, il disposait de nouvelles chansons dont il fera probablement profiter son public une fois que l’organisation de concerts sera à nouveau autorisée

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.