Passer au contenu principal

Covid-19«S’évader vaut bien une quarantaine!»

Même si l’Espagne est désormais sur la liste rouge, les voyageurs ne renoncent pas à partir. Quitte à payer le prix fort.

Plusieurs milliers de passagers se rendent tous les jours à l’aéroport de Genève pour s’envoler vers l’Espagne.
Plusieurs milliers de passagers se rendent tous les jours à l’aéroport de Genève pour s’envoler vers l’Espagne.
Lucien FORTUNATI

Dès samedi minuit, ceux qui rentrent en Suisse en provenance d’Espagne - à l’exception des Baléares et des Canaries - doivent s’annoncer auprès des autorités et observer une quarantaine de dix jours chez eux. Les fraudeurs s’exposent à une amende de 10’000 francs. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) vient d’inscrire l’Espagne sur sa liste rouge – où figurent 46 pays – parce que plus de 60 nouvelles infections pour 100’000 personnes ont été comptabilisées durant les quatorze derniers jours.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.