Passer au contenu principal

Débat sur les pesticides«Si la demande explosait, l’agriculture se mettrait au bio»

Le nouveau directeur de l’Union suisse des paysans affirme que l’acceptation des initiatives populaires antipesticides aurait des conséquences catastrophiques pour notre pays.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.