Passer au contenu principal

Après le drame de GollionPellets: comment éviter l’intoxication?

La mort de deux travailleurs intoxiqués dans un silo à pellets mardi à Gollion inquiète. Seuls des spécialistes qualifiés devraient accéder à ces installations, selon les pros de la branche.

Image d’illustration
Image d’illustration
KEYSTONE

Le dramatique accident survenu mardi à Gollion dans un silo à pellets a causé la mort d’une deuxième personne, un homme de 49 ans décédé aux HUG dans la soirée. En tout, trois employés du Service de la sécurité civile et militaire ont été intoxiqués au monoxyde de carbone dégagé par ce combustible, stocké pour le système de chauffage du bâtiment. Un seul en a réchappé, a confirmé la police cantonale mercredi matin. Les victimes étaient de «proches collaborateurs» de Denis Froidevaux, chef de l’Etat-Major cantonal
de conduite, a-t-on appris lors d’une conférence de presse mercredi après-midi.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.