La suspension, une arme politique

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tout ça pour ça! Perquisitionnés comme de dangereux délinquants, tenus à l’écart de leur charge politique comme s’ils étaient indignes de confiance, soumis à un commandement de payer de 2 millions et tout ça pourquoi? Pour avoir transmis un extrait et un PV de séance de Municipalité à leur collègue de parti, ami et par ailleurs secrétaire parlementaire. La justice estime qu’un secret a ainsi été violé, alors que même le Ministère public ignore ce qu’il y avait dans ce PV… Cela pourrait prêter à rire s’il n’y avait, derrière ce mauvais film, la souffrance de ces élus et d’employés de l’administration de la Ville, pris dans les bourrasques de cette crise.


Lire aussi: «La montagne a accouché d’une souris!»


En mars 2018, Michel Agnant et Jérôme Christen ont demandé à Lionel Girardin de quitter la table de l’Exécutif pour parler à leurs deux autres collègues des bizarreries sur Simplon 48, l’adresse que sa société occupait alors que le bail était au nom de la Ville. Ils ont proposé de geler la subvention à la Fondation Apollo, présidée par Lionel Girardin. Ce qui s’est alors passé? La syndique Elina Leimgruber l’a expliqué: «Lorsque M. Agnant nous a fait lecture d’un document de deux pages, dans les divers, la Municipalité n’a pas eu le temps de véritablement prendre position.» Traduisez: on n’a rien compris et on lui a demandé de revenir la semaine suivante en mettant ce sujet à l’ordre du jour. Ce qui aurait averti Lionel Girardin, lui laissant le temps de faire disparaître d’éventuelles preuves. Jérôme Christen a préféré se référer au conseiller d’État Pierre-Yves Maillard le mois suivant.

Une pluie de dénonciations s’est abattue sur Michel Agnant et Jérôme Christen

Dès cette date fatidique (et après une première salve fin février), une pluie de sept autres dénonciations s’est abattue sur Michel Agnant et Jérôme Christen. Cela prouve que les procédures pénales peuvent se muer en armes politiques, capables de faire suspendre les indisciplinés. Vivement que la loi sur les communes (actuellement en discussion) soit modifiée: cet article de loi sur la suspension, qui semble avoir été écrit avec les pieds, a apporté plus de questions que de réponses, faisant au passage passer le Conseil d’État pour un imbécile. Il faudra tout mettre en œuvre, en révisant cette loi, pour que la suspension ne se mue pas définitivement en arme politique.

Créé: 13.11.2019, 22h15

Stéphanie Arboit, journaliste Vaud & régions

Articles en relation

«La montagne a accouché d’une souris!»

Crise politique à Vevey Les municipaux sont reconnus coupables de violation du secret de fonction sur un seul point, blanchis sur les deux autres. Plus...

Les municipaux risquent une peine «symbolique»

Crise politique à Vevey Michel Agnant et Jérôme Christen ont mis en avant leurs conceptions des notions de confiance et de transparence. Le procureur demande 40 jours-amende avec sursis. Plus...

Les enjeux du procès Agnant-Christen

Crise politique à Vevey Les deux municipaux comparaissent au tribunal ce mardi. Tour d’horizon des griefs et des issues possibles. Plus...

Agnant et Christen renvoyés au tribunal

Vevey Le procureur classe une partie des griefs visant les deux municipaux, mais retient malgré tout la violation du secret de fonction. Plus...

Agnant et Christen font recours contre leur suspension prolongée

Affaire Girardin Le Conseil d’État ayant décidé de les maintenir à l’écart de leurs postes à Vevey, les deux municipaux saisissent le tribunal. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...