Stephen Hawking, lanceur d’alerte

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il a postulé l’existence des trous noirs dans l’Univers, à laquelle même Albert Einstein ne croyait pas. Il a eu gain de cause, l’an dernier, au travers de l’observation des ondes gravitationnelles, qui valut à ses successeurs le Prix Nobel de physique. Il fut un penseur de génie, comme Galilée, Newton ou Einstein, et, comme eux, s’est impliqué dans les combats de son temps. Stephen Hawking, de son vivant, est devenu une star mondiale. Un oracle même, affirme son élève, le physicien et écrivain Christophe Galfard, non seulement pour le grand public, mais également pour ses pairs. Des millions de personnes dans le monde ont lu son best-seller, Une brève histoire du temps.


A lire: Stephen Hawking laisse un immense trou noir


Tout le monde, depuis lors, se piquait de comprendre les origines de l’Univers… Tout le monde, sauf les physiciens eux-mêmes, qui ont été les seuls à reconnaître que, même dans ses ouvrages de vulgarisation ou dans ses conférences sur un fauteuil doté des dernières technologies pour transformer ses pensées en verbe, mille choses leur restaient mystérieuses, incompréhensibles.

«Outre son génie scientifique, Hawking, comme Einstein, a su propager des messages fondamentaux»

Alors, Stephen Hawking handicapé fut-il une pure bête de foire ou un esprit de génie? Stéphane Paltani, professeur d’astronomie à l’Université de Genève, résume le mieux la double perte que constitue le décès de ce chercheur: «Outre son génie scientifique, Hawking, comme Einstein, a su propager des messages fondamentaux, suivis par tous les médias et par les milieux scientifiques. Ces personnalités, rarissimes, sont d’une importance fondamentale. Or, pour l’heure, je ne vois personne apte à prendre sa place.»

Stephen Hawking a ainsi très tôt alerté la planète sur l’imminence du danger que représente le réchauffement climatique: «Dans cent ans, l’homme ne pourra plus vivre sur cette Terre et devra conquérir d’autres planètes», a-t-il dit. Ou sur «le développement d’une intelligence artificielle complète, qui pourrait mettre fin à la race humaine». Einstein ou Hawking, avec leur aura médiatique, ont ainsi été des lanceurs d’alerte pour l’espèce humaine et la planète Terre, ce seul vaisseau capable pour l’heure de faire vivre.

Créé: 14.03.2018, 21h25

Élisabeth Eckert, journaliste

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.