Angela Merkel tambour battant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Par solidarité avec Paris et dans l’émotion, Berlin a décidé d’envoyer des unités combattantes en Syrie et au Mali. Quelque 1200 hommes seront engagés dans la guerre contre Daech, 650 en Afrique. Depuis la création de la Bundeswehr, il y a soixante ans, jamais autant d’Allemands n’avaient été envoyés au front.

Contraints au pacifisme par les vainqueurs, l’Allemagne comme le Japon – deux peuples traumatisés par leur responsabilité historique dans le second conflit mondial – ont brisé un tabou en ce début de millénaire. A Tokyo, Shinzo Abe veut renouer avec le droit de belligérance. A Berlin, malgré des réticences, l’armée ne sera plus seulement appelée à participer au maintien de la paix.

«Contrainte au pacifisme par les vainqueurs, l’Allemagne a brisé un tabou en ce début de millénaire»

Après les attentats du 13 novembre, Paris attaqué en plein cœur a fait valoir sa légitime défense et son droit de riposte. Et demande à ses partenaires européens de participer à l’effort de guerre, jusqu’ici porté presque exclusivement par l’armée française. L’Allemagne, partenaire loyal, a répondu oui mardi. La Grande-Bretagne devrait faire de même aujourd’hui. Mais avec quel objectif?

Détruire Daech, avant qu’une autre organisation ne se lève à sa suite, ne résoudra pas le problème de jeunes radicalisés sur le sol européen. Fin observateur de l’islam, Olivier Roy compare cette génération embrigadée par l’idéologie djihadiste à celle qui s’est perdue avant elle dans une dérive terroriste anticapitaliste. A ses yeux, inculquer un «islam Bisounours» à ces jeunes en mal de destinée pour les «guérir» serait comme enseigner le social-libéralisme à la Bande à Baader. Peine perdue.

S’agit-il plutôt de détruire Daech avant de stabiliser la région? La France peut-elle seulement y croire, après s’être opposée si justement à la guerre américaine en Irak? Celle-là même qui enfanta en partie le monstre Daech qui l’a frappée…

Créé: 01.12.2015, 23h38

Olivier Bot, chef de la rubrique Monde (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...