Blocher doit écouter les Romands

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Welsch est un bouc émissaire idéal. L’UDC se prend une claque aux élections fédérales. La faute à qui, selon Christoph Blocher? Aux sections romandes, trop paresseuses. Le tribun n’a pas l’habitude de mâcher ses mots, mais ses accusations sont cette fois un concentré de mauvaise foi.


A lire: L’UDC romande se rebiffe contre Blocher


Si l’UDC a perdu en Romandie, c’est bel et bien parce que la stratégie du parti était une véritable catastrophe. Et c’est à Zurich et à Berne que cette dernière a été développée, ni à Lausanne ni à Genève. L’hystérie climatique dénoncée par Roger Köppel n’a pas pris. Au contraire, elle a eu un effet rebutant, malgré les rétropédalages de dernière minute. La preuve?

À Fribourg, Pierre-André Page, un agrarien qui fut un des premiers à oser dire que son parti devait se positionner sur le réchauffement, a cartonné dans son canton. Idem à Genève avec Céline Amaudruz. Cette dernière prouve aussi au parti qu’il a tout intérêt à enfin rentrer dans le XXIe siècle sur les questions de société, s’il veut séduire un électorat urbain.

«Les accusations du tribun de l’UDC sont un concentré de mauvaise foi»

Que ce soit le «mariage pour tous», l’égalité homme-femme ou le congé paternité, la vice-présidente romande fut l’une des rares UDC à les soutenir, s’attirant parfois les foudres de son groupe. Il serait bon de constater qu’elle a fait son meilleur score personnel dans la course au Conseil des États.

Au lendemain du vote sur l’immigration de masse en 2014, Christoph Blocher avait déjà montré à quel point il appréciait les gens de ce coin de pays en affirmant que «les Romands ont toujours eu une conscience nationale plus faible». C’était deux ans après que Roger Köppel n’affirme dans sa «Weltwoche» que nous étions «les Grecs de la Suisse». Des paresseux déjà à l’époque.

L’UDC romande doit tout à Christoph Blocher et à son combat contre l’immigration et pour l’indépendance, c’est un fait, mais il serait temps que le tribun comprenne que sur les autres thématiques, le Romand n’est pas un Alémanique comme les autres.

Créé: 28.10.2019, 19h58

Florent Quiquerez, rubrique Suisse

Articles en relation

L’UDC romande se rebiffe contre Blocher

Campagne électorale Le tribun accuse les sections romandes d’avoir été paresseuses lors de la campagne. Trois ténors du parti lui répondent. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.