Passer au contenu principal

Les complexes au vestiaire

Vous pensez que vous êtes trop gros pour courir? Ou peut-être trop vieux, ou alors pas assez entraîné, voire trop stressé? Rassurez-vous, la majorité du peloton des 20KM de Lausanne est comme vous. Les 4 et 5 mai, juste avant de partir, ils seront nombreux avec la boule au ventre, à se demander ce qu’ils font là.

Sur la ligne de départ, pas besoin de mots pour définir la crispation ambiante. Il suffit d’observer. Il y a ceux qui multiplient les étirements. Ceux qui plaisantent pour évacuer le stress. Ceux qui règlent leur montre. D’autres qui écoutent de la musique pour s’enfermer dans leur bulle. Certains prennent un selfie, histoire de focaliser l’attention sur autre chose. Et il y a ceux qui font encore la file aux toilettes.

Dans ces moments-là, personne ne juge les autres. Tout le monde est bien trop occupé à se demander si tout se passera bien. Alors, soyez rassuré(e) et ne craignez pas le regard des plus aguerris. N’oubliez pas que le juge le plus féroce est en vous. Personne ne sera plus sévère sur votre performance que vous-même. Les meilleurs coureurs, eux, seront les premiers à vous féliciter de vos efforts. Car ils savent pertinemment par où il faut passer pour gagner une minute par-ci ou une minute par-là. Jamais ils ne seront dans le dénigrement, bien au contraire!

«Courir ne serait-ce que 2 kilomètres, c’est toujours mieux que rester dans l’immobilisme. Alors, il est grand temps de penser à vous et à votre santé»

Vous ne vous appelez pas Julien Wanders, ni Tadesse Abraham ou encore moins Laura Hrebec. Et alors? On ne vous demande pas d’avoir leur niveau ou leur palmarès. Ce qui importe est de bouger pour sa santé, de lutter contre la sédentarité. S’inscrire à une course est un engagement fort pour son bien-être physique et mental. Cela force chacun d’entre nous à faire une ou plusieurs sorties par semaine avant l’événement. Courir ne serait-ce que 2 km, c’est toujours mieux que rester dans l’immobilisme. Alors, il est grand temps de penser à vous et à votre santé. Bouger régulièrement permet de stimuler le système immunitaire et diminue le risque de développer des maladies comme le diabète, la dépression ou certaines formes de cancer.

Voilà le contrat que vous signez à long terme, au moment de l’inscription. À court terme, cela vous permettra de vous fixer un objectif, de mieux respirer, de redécouvrir la nature et de vous sentir vivant(e). Et en plus, de participer à une fête populaire au bord du lac. Si ce n’est pas déjà fait, laissez les complexes au vestiaire et venez courir ou marcher du côté de Vidy, le premier week-end de mai.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.