Les coûts de la santé, une responsabilité partagée

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les coûts de la santé ne cessent d’augmenter: qu’est-ce qui cloche? La lecture du rapport commandé par le Conseil fédéral et sorti fin octobre révèle à quel point les dysfonctionnements existent à tous les niveaux, donnant le sentiment d’un système tordu de tous côtés.


Lire aussi: Voici les sept grands profiteurs du système


Les coupables sont nombreux. Pharmas, médecins, cantons, assureurs, patients… Personne n’est tout blanc dans cette affaire et tous doivent se montrer responsables s’ils veulent faire bouger les choses. Le problème, c’est que chacun est prêt à soutenir des mesures… Tant qu’elles ne le pénalisent pas. Il est plus simple de voir la paille dans l’œil du voisin! Les intérêts des acteurs de la santé sont divergents, leurs alliances varient au gré des thématiques… Au final, chacun devra faire des concessions.

«Les intérêts des acteurs de la santé sont divergents, leurs alliances varient»

En septembre, à l’heure de présenter les primes d’assurance-maladie 2018, Alain Berset appelait tous les acteurs du secteur à faire des efforts. Le gouvernement doit justement fournir des recommandations sur le sujet d’ici au printemps. Des compromis seront nécessaires entre tenants du libéralisme et chantres de l’État social. Plus facile à dire qu’à faire! Cela sera-t-il possible? En tout cas, le jeu en vaut la chandelle puisque 15 à 20 milliards de francs pourraient être économisés chaque année si on supprimait les aberrations. Il serait bon de s’en rappeler au moment où chacun devra prendre ses responsabilités. (24 heures)

Créé: 03.01.2018, 21h23

Caroline Zuercher, rubrique Suisse

Articles en relation

Voici les sept grands profiteurs du système de santé

Suisse 20% des coûts pourraient être supprimés sans toucher à la qualité des prestations. Un rapport fédéral pointe les dérives. Plus...

«Les acteurs de la santé ont capitulé sur les coûts»

Suisse Président du PDC, Gerhard Pfister s’exprime sur les défaites électorales, la santé et sur le modèle autrichien antimigration. Plus...

Les acteurs de la santé hurlent à la mort sur un éventuel plafonnement des coûts

Suisse Le Conseil fédéral, s’appuyant sur un rapport d’experts, envisage des mesures drastiques pour limiter les coûts. Tollé. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.