Le débat sur la burqa est peut-être une chance

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Suisses voteront sur la burqa. Sauf surprise de dernière minute, le Comité d’Egerkingen, déjà célèbre pour son initiative antiminaret, déposera vendredi à Berne son initiative contre le voile intégral. Et l’on peut parier que le sujet s’inscrira à l’agenda des prochaines votations fédérales de 2019.

Attention danger? Peut-être pas! Car, depuis le temps que l’on en parle, les opinions ont pas mal évolué. Et, pour beaucoup, l’interdiction de la burqa apparaît désormais comme un débat très artificiel. Un débat qui répond davantage aux pulsions anti-islam qu’à la nécessité de lutter activement contre le risque de communautarisme.

En effet, le voile intégral n’a guère dépassé les rues chics de Genève, de Montreux ou de Lugano, où il est interdit depuis ce printemps. Autant dire que le danger de régression civilisationnelle ne saute pas aux yeux.

Les initiants ont d’ailleurs eu toutes les peines du monde à recueillir les 100'000 signatures nécessaires. Et cela alors même que l’on ne cesse de parler des voyageurs du djihad et du danger de radicalisation dans les mosquées. A l’évidence, l’interdiction de la burqa n’apparaît plus comme le remède à la lutte contre l’islamisme! La méfiance demeure, mais elle a changé de cible. Moins que les touristes voilées, ce sont les imams qui sont aujourd’hui dans le viseur.

Si le débat sur le voile intégral a perdu de sa virulence, c’est aussi parce que le contexte a changé. Depuis la campagne contre les minarets, les musulmans de Suisse ont pris conscience de la nécessité de participer au débat politique. Dans le canton de Vaud, la communauté voudrait être reconnue d’intérêt public.

Le débat sur la burqa arrive peut-être au bon moment pour redéfinir la place et le rôle des religions. Une loi fédérale qui amènerait ordre et clarté? Voilà ce que n’avaient sans doute pas imaginé les initiants d’Egerkingen. (24 heures)

Créé: 14.09.2017, 07h04

Judith Mayencourt, cheffe de la rubrique Suisse

Articles en relation

L'iniative contre la burqa a abouti, selon le Comité d'Egerkingen

Votation Deux jours avant le délai du dépôt, le conseiller national Walter Wobmann annonce avoir récolté les 100'000 signatures. Interview. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...