Diesel, pas (encore) mort

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tout était bleu. Bleu comme l’eau des lacs, comme l’azur. BlueMotion par-ci, AdBlue par-là. Respirez. C’était l’époque du diesel triomphant: économe, vigoureux, permettant de rejoindre Perpignan avec un plein. Et propre en plus – la parcimonie des véhicules estampillés TDI et HDI, entre autres, rimant avec contribution réduite au réchauffement climatique.

Lire l'article: Conspué, le diesel fait de la résistance en Suisse

N’en jetez plus. C’était il y a moins de quatre ans. Tout passe. Après l’éclatement du scandale des diesels Volkswagen trafiqués en septembre 2015 – suivi d’un front de critiques que le lobby Auto-Suisse qualifie de «diesel bashing» – les convictions se fissurent. Et si je ne pouvais bientôt plus entrer dans Zurich avec mon diesel neuf acheté 40'000 francs? Et si les particules fines étaient bien pires que la fonte des glaciers?

Résultat, en Suisse, on choisit le gasoil à reculons, sans le crier sur les toits: en 2017, les moteurs diesels représentaient 36% des choix contre près de 40% il y a un an. En France, qui n’a pas vu naître Rudolf Diesel – mais qui était pourtant la terre promise du gazole – c’est carrément la débandade.

Surprise, l’acheteur helvétique ne se reporte pourtant que peu sur les propulsions alternatives. En dépit des efforts des constructeurs pour mettre en avant des véhicules hybrides ou électriques leur permettant de respecter les limites d’émissions de CO2, le public hésite… et revient aux moteurs à essence. La technologie actuelle a encore du mal à faire oublier la liberté offerte par un plein de super. Mais les grandes marques s’acharnent afin que cette transition dure le moins longtemps possible. (24 heures)

Créé: 04.01.2018, 23h48

Pierre-Alexandre Sallier, rubrique Economie

Articles en relation

Diesel: une victoire de l’industrie au détriment de la santé

Industrie automobile Les constructeurs installeront un nouveau logiciel sur 5 millions de véhicules. Les experts doutent de l’efficacité de cette mesure contre la pollution dans les villes. Plus...

Munich tire le coup de grâce contre le diesel

Pollution Après Hambourg et Stuttgart, la cité bavaroise fermera son centre aux véhicules non-équipés de catalyseurs Euro 6. Plus...

Le diesel, vedette déchue du Salon de l’auto 2017

Automobile Motorisation préférée du Vieux-Continent depuis plus d’un quart de siècle, le «gasoil» traverse une crise existentielle… Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.