Passer au contenu principal

Faut-il multiplier les villes Nespresso?

La Suisse romande, et le canton de Vaud en particulier, jouit d’une chance extraordinaire: héberger la plus grande des entreprises helvétiques. En occupant directement 339'000 personnes (dont 11'200 en Suisse, contre 6600 en 2004), Nestlé pèse presque autant que les numéros deux (ABB), trois (Novartis) et quatre (Roche) réunis!

Quant aux emplois indirects, ils en représentent plus du triple. Il faut donc soigner ce précieux géant. Car même si la multinationale semble aussi solide qu’un rocher de chocolat, elle sera très attentive aux débats en cours sur la fiscalité des entreprises.

«Genève, Neuchâtel et le Jura, par exemple, brillent par leur absence sur la carte helvétique du géant de Vevey»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.