Tous héritier de Martin Luther

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne, c’est que le très sympathique pape François s’est rendu ce lundi en Suède pour assister au coup d’envoi des célébrations marquant les 500 ans de la Réforme de Martin Luther. Un grand moment pour tous ceux qui espèrent réconcilier les chrétiens. Lui qui refuse d’envisager l’ordination de femmes prêtres a même accepté de se tenir aux côtés de l’archevêque luthérienne Antje Jackelen, première femme à diriger l’Eglise de ce pays scandinave. Une Eglise qui célèbre des mariages gays et qui a nommé une évêque lesbienne à Stockholm!

«François a reconnu que le moine allemand Martin Luther a eu le mérite de traduire la Bible dans sa langue»

De bonne grâce, François a reconnu que le moine allemand Martin Luther a eu le mérite de traduire la Bible dans sa propre langue, la mettant à la portée de ses compatriotes. Ce qui fait de nous tous les héritiers du remuant réformateur, c’est sa dénonciation des dérives de la papauté d’alors. Sans qu’il le veuille vraiment, sa critique de l’autorité a mené à la naissance du protestantisme, puis plus tard à des réformes catholiques. Et, en définitive, nos sociétés sécularisées, où chacun définit sa propre spiritualité, sont issues de la même logique, du même souffle de liberté de pensée: on refuse le «prêt-à-croire».

La mauvaise nouvelle? Pendant que les chrétiens se rabibochent en Europe, un front religieux est ouvert en Amérique latine, où des descendants moins éclairés de la Réforme protestante sont en pleine expansion, devenant partout une force politique arc-boutée sur le conservatisme moral. Prônant une lecture littérale de la Bible, les évangéliques pentecôtistes sont en général opposés au féminisme, à l’avortement, à l’éducation sexuelle, au mariage gay… Enthousiastes et missionnaires, ils plaisent aux plus démunis, qui espèrent un avenir meilleur. Même Rio de Janeiro a porté dimanche un pentecôtiste à sa mairie! Cet héritage-là n’est pas un cadeau

Créé: 31.10.2016, 18h52

Articles en relation

Pape et protestants réunis 500 ans après la Réforme

Œcuménisme C’est du jamais vu. Le souverain pontife était hier en Suède pour lancer l’année de commémoration du réformateur Martin Luther. Plus...

Andrés Allemand, rubrique Monde

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.