Le métro en version M2,5

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le M2 suffoque alors qu’il n’a même pas fêté ses 7 ans. Conçu pour 25 millions d’usagers par année, il en a transporté 28 millions en 2014. Attendu à l’horizon 2030, le doublement des places assises dans les trains CFF entre Genève et Lausanne n’arrangera pas l’engorgement de ce métro qui relie la gare au centre-ville.

Jeudi, le Conseil d’Etat a présenté sa stratégie pour éviter l’asphyxie du réseau des transports publics de l’agglomération lausannoise. Ce plan d’action se joue sur deux axes.

Dans le tunnel actuel, une navette M3 circulera entre le Flon et la gare, comme naguère la «Ficelle». Grâce à un nouveau tunnel parallèle, le M2 sera en double voie sur tout son parcours.

Les autorités en conviennent. Leur projet contribue davantage à optimiser le M2 qu’à créer une nouvelle ligne. Au vu de la hausse de fréquentation prévue pour les prochaines années, il faut espérer que cela suffira pour satisfaire la foule des pendulaires qui passe par ce nœud avant de se répartir dans l’agglomération. On parle déjà de 200'000 voyageurs par jour à la gare de Lausanne en 2025…

A l’époque de la conception du M2, le Conseil d’Etat avait vu petit pour limiter le risque d’un échec du projet en votation populaire. Quelques millions avaient été économisés en se contentant d’une simple voie sous la gare. Et le nombre de rames avait été sous-évalué. C’est de cette planification timorée dont souffrent au quotidien les usagers.

Pour remédier au problème, il va falloir dépenser davantage que ce qu’aurait coûté au début des années 2000 un projet immédiatement à la mesure du besoin. Les autorités d’alors peuvent se justifier en rappelant que l’engouement pour le M2 a été une surprise.

Les autorités actuelles n’auront pas cette excuse. Alors que les investissements n’ont jamais coûté aussi peu cher, il est légitime de se demander si le projet d’aujourd’hui est à la mesure des nécessités de demain. (24 heures)

Créé: 12.02.2015, 22h24

Renaud Bournoud, Rubrique vaudoise

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...