Migros Vaud court le risque d’un autogoal

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Migros Vaud court le risque d’un autogoal, comme trois autres coopératives Migros romandes. Migros Genève, Migros Valais et Migros Neuchâtel-Fribourg ne proposeront en effet cette année que des sapins de Noël importés du Danemark. Tandis que 70% de l’offre des six autres coopératives du géant orange seront constitués de sapins de Noël suisses.


A lire aussi: Migros Vaud boude les sapins de Noël suisses


Cette exclusion du conifère helvétique pourrait fragiliser les discours hostiles au tourisme d’achat. En plus à un très mauvais moment. Nombre de détaillants du pays réalisent 15%, voire un cinquième de leur chiffre d’affaires annuel juste avant les fêtes de fin d’année. Prenons garde cependant de donner des leçons! Les détaillants et leurs collaborateurs sont actuellement confrontés à des défis relevant souvent de la quadrature du cercle. Ils doivent accroître leur compétitivité, tout en soutenant, un tant soit peu, les producteurs locaux. Tout cela, alors que la puissance du bon vieux tourisme d’achat a décuplé ces dernières années. Avec les nouvelles ressources de comparaisons de prix et d’approvisionnement qu’offre la Toile.

«Cette exclusion du conifère helvétique pourrait fragiliser les discours hostiles au tourisme d’achat.»

Rappelons en outre quelques réalités. Les prix parfois élevés observés chez les distributeurs suisses sont provoqués, en partie, par des salaires corrects et des retraites à peu près décentes. Plus de 310 000 employés, soit plus de 240 000 équivalents pleins-temps en dépendent directement dans les magasins de notre pays. Les consommateurs responsables, surtout les mieux dotés en pouvoir d’achat, restent dès lors libres de s’offrir un sapin de Noël festif et civique. L’offre des producteurs helvétiques assure un choix immense. Leur sens de l’innovation permet même aux citadins d’aller chercher le beau sapin dans la nature. Ou de le sélectionner sur le Net, puis se le faire livrer à domicile. Sans se faire mal aux mains. Soyons prêts! La magie de Noël est à l’œuvre. (24 heures)

Créé: 03.12.2017, 22h57

Philippe Rodrik, rubrique Economie

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...