Moutier tient son destin entre ses mains

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les citoyens de Moutier sentent le poids de l’Histoire sur leurs épaules. Le 18 juin, ils décideront une fois pour toutes de rester dans le canton de Berne ou de rejoindre celui du Jura. En septembre, deux villages voisins – Belprahon et Sorvilier – auront encore l’occasion de faire de même. Et c’en sera terminé de la Question jurassienne, ce conflit hautement émotionnel qui agite la vie politique suisse depuis des décennies.

Dans la cité prévôtoise, les séparatistes entendent corriger ce qu’ils considèrent comme une erreur historique. En 1815, le Congrès de Vienne unissait l’ancien Evêché de Bâle au canton de Berne, scellant le sort des Jurassiens sans que ceux-ci aient leur mot à dire. S’ensuivirent deux siècles marqués par des tensions grandissantes, que la création au forceps du 26e canton suisse n’a pas suffi à calmer. En 2013, l’écrasante majorité du Jura bernois balayait dans les urnes toute opportunité de former un nouveau canton francophone en s’alliant avec le Jura.

«Petit Poucet du canton, le Jura bernois redoute de perdre ses acquis en cas de transfert de Moutier»

Pourquoi s’entêter, à l’heure de la mondialisation galopante, à vouloir voter sur son appartenance cantonale? Parce que ce choix est loin d’être anodin, tant l’influence du fédéralisme reste forte dans notre pays. En matière de fiscalité, d’école ou d’aide sociale, nombre de décisions prises à l’échelon cantonal ont un impact direct sur la vie des habitants. Ainsi, à Moutier, la dimension affective et historique n’explique pas tout. D’aucuns pensent qu’ils seraient mieux lotis en payant leurs impôts dans la 2e ville du Jura plutôt que dans la 20e localité du canton de Berne.

Mais ce scrutin suscite aussi des craintes légitimes. Petit Poucet du canton, le Jura bernois redoute de perdre ses acquis et son autonomie en cas de transfert de Moutier. Nul ne sait si la ville conserverait son hôpital, sachant que Delémont, à 15 km de là, dispose de son propre établissement de soins aigus. A l’évidence, l’apaisement attendra encore un peu.

Créé: 25.05.2017, 22h37

Patrick Monay, rubrique Suisse

Articles en relation

Moutier décide s’il veut quitter le «Gross Kanton»

Question jurassienne Le vote sur l’éventuel rattachement de Moutier au Jura donne lieu à un débat haut en couleur. Plus...

Communes jurassiennes solidaires avec Moutier

Votation du 18 juin À l'occasion d'un rassemblement organisé par les autonomistes, les élus jurassiens ont réaffirmé leur volonté d'accueillir la ville. Plus...

Les pro-bernois lancent la bataille pour Moutier

Question jurassienne Quelque 200 personnes venues de tout le Jura bernois ont appelé vendredi soir les citoyens de Moutier (BE) à rester dans le canton de Berne. Plus...

Le canton du Jura répond aux habitants de Moutier

Question jurassienne Le gouvernement jurassien a tenu à clarifier certaines points avec les Prévôtois, en vue de la votation d'appartenance du 18 juin. Plus...

Ils défendent une Moutier dans le canton de Berne

Question jurassienne Un comité interpartis, regroupant six partis politiques bernois, fait entendre sa voix avant le vote du 18 juin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.