New Delhi rit, Paris y croit, Berne espère

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La progression est spectaculaire. En termes de taille du PIB (produit intérieur brut), l’Inde pourrait dépasser le Royaume-Uni et la France pour se hisser au cinquième rang mondial, derrière les États-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne. À New Delhi, on doit savourer la revanche, en particulier contre l’Angleterre, son ancienne puissance coloniale. Selon diverses enquêtes, la France, de son côté, est promise à la dégringolade, talonnée désormais par le Royaume-Uni et le Brésil.

Cette redistribution des cartes est intéressante: c’est davantage grâce à l’innovation dans le domaine de la logistique, de l’informatique et des sciences de la vie, plutôt qu’à son poids politique (elle reste un nain dans ce domaine), que l’Inde progresse pareillement. Mais cette guerre des chiffres est aussi à relativiser. Car, dans un monde économique bouleversé par les révolutions digitales, ce n’est de loin pas le plus lourd qui va forcément être le plus agile. Et, s’agissant de la France, les pythies auraient bien tort de l’enterrer avant de discerner les effets réels des réformes annoncées par Emmanuel Macron. Rendez-vous dans deux ou trois ans.

Et la Suisse? Son économie s’en tire plutôt bien, aidée surtout par une anémie bienvenue du franc, qui permet notamment à l’industrie horlogère ou à celle basée sur les technologies médicales, particulièrement bien représentées dans l’arc lémanique, d’arborer de bonnes joues roses en cette période des Fêtes de fin d’année. Cet affaiblissement contre l’euro ne permettra peut-être pas au pays de se cramponner dans le classement des vingt nations les plus puissantes. Mais il lui donne la possibilité de consolider sa place au sein d’un indicateur moins suivi, celui du PNB (produit national brut), qui prend en compte les revenus réalisés à l’étranger par les multinationales helvétiques. Enfin, on oublie aussi l’indice global du bonheur. Qui permet au Costa Rica de tailler des croupières à tout le monde. (24 heures)

Créé: 27.12.2017, 21h28

Roland Rossier, journaliste à la rubrique Monde

Articles en relation

L’Inde en route vers le top 5 des puissances mondiales

Mondialisation En passe de devenir la 5e puissance mondiale en 2018, l’Inde pourrait dominer le monde avec la Chine, d’ici le milieu du XXIe siècle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.