Rendez-nous un peu de rêve

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nous vivons une élection à zéro suspense pour le Conseil d’Etat.

A dix jours du scrutin, un sondage confirme que les six ministres sortants devraient être réélus, dont cinq au premier tour. Une candidate aurait les faveurs de la cote pour décrocher le septième siège, assurant une reconduction de la majorité de gauche.

Si l’on en croit cette prise de température, les Vaudois sont satisfaits de la «formule magique» socialo-radicale en place. Ils votent pour la stabilité. Equilibre politique, gestion collégiale, grandes réalisations, belle santé des finances… Tout semble réussir à ce canton prospère et heureux. Ne nous étonnons pas si aucun débat politique n’anime une campagne plate, où gauche et droite se font des politesses. L’heure n’est pas aux fâcheries, voyons! Trinquons plutôt pour fêter notre beau Parlement.

Les mêmes Vaudois, chiffres d’audience à l’appui, se passionnent également pour l’élection présidentielle en France. Il n’est pas question d’envier le système politique et encore moins les difficultés de notre grand voisin. Mais les débats électoraux, avec de vraies confrontations d’idées, ont de quoi susciter un peu de nostalgie chez nous. La politique ne saurait se résumer à gérer l’Etat, fût-ce bien, ou à inaugurer des bâtiments. Il manque à cette campagne électorale une part de vie, de rêve, d’inattendu. (24 heures)

Créé: 19.04.2017, 22h15

*Patrick Chuard, rubrique Vaud

Articles en relation

Cesla Amarelle a de l’avance sur l’UDC

Sondage RTS La socialiste devancerait nettement Jacques Nicolet dans la course au Conseil d’Etat, selon le sondage RTS. Les ministres sortants font la course en tête. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...