Un score miteux qui nuit au «démitage»

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour les défenseurs d’un aménagement du territoire raisonnable et raisonné, ce 10 février 2019 restera comme une date peu verdoyante. À force d’être trop gourmands, trop radicaux et de croire que le peuple irait encore plus loin que l’initiative sur le gel des résidences secondaires inoccupées ou sur la première mouture de la LAT – dont on ne mesure pas encore pleinement les effets –, les Jeunes Verts se sont brûlés les ailes. Apportant à une vraie question – le risque que le mitage du territoire se poursuive via l’étalement urbain – une réponse inadéquate. En tout cas et surtout au niveau de son timing et à cause de son relatif «intégrisme».


A lire: Le gel des zones à bâtir n’a trouvé du soutien qu’en ville


À l’exception de quelques grandes villes romandes, dont Lausanne, le score de l’initiative est franchement mauvais. Et il risque de peser sur les prochaines échéances politiques. Redonnant du grain à moudre à ceux qui pensent que l’intérêt économique à court terme d’un bétonnage actif prime sur la vision à long terme de la préservation de notre environnement naturel. Tout ça juste avant que les débats sur la seconde révision de la LAT ne commencent aux Chambres fédérales.

Et cette LAT 2, c’est poser les règles de l’évolution du paysage de nos campagnes sur fond de crise agricole. Le parc immobilier hors zone à bâtir en Suisse englobe près de 590 000 bâtiments. Dont certains font partie de notre patrimoine. Ce chiffre inclut en effet quelque 200 000 étables et écuries, mayens et autres rustici, dont beaucoup ont été ou vont être transformés en résidences de vacances. Une tendance contre laquelle une initiative de Patrimoine Suisse devrait d’ailleurs être lancée.


A découvrir: Ce que votre commune a voté


Dans sa prise de position sur la seconde procédure de consultation de la LAT 2, le Programme national de recherche sur l’«Utilisation durable de la ressource sol» (PNR 68) a fait observer que plusieurs dispositions du projet ouvriraient la zone agricole à des utilisations sans rapport avec l’agriculture, ce qui encouragerait la consommation de terres arables. Pour continuer à être dans le pré, le bonheur va devoir se battre. (24 heures)

Créé: 10.02.2019, 20h26

Claude Ansemoz, rédacteur en chef

Articles en relation

Ce que votre commune a voté

Votations D’Anières à Zermatt, découvrez comment votre ville ou votre village a voté sur l’initiative contre le mitage du territoire. Plus...

Mitage: «La Suisse n'est pas contre la protection du paysage»

Votations 10 février Les Suisses ont refusé le texte à 64%. La laïcité est acceptée à Genève. A Montreux, la rénovation du centre des Congrès est refusée. Retrouvez le dépouillement du scrutin en direct. Plus...

Les Suisses balaient l'initiative contre le mitage

Votations 10 février Les Suisses ont refusé à 63,7% l'initiative des Jeunes Verts. Le rejet est même massif en Valais avec un non à 78,7%. Opposants et initiants ne sont pas surpris. Plus...

Les dix paramètres à connaître sur le territoire vaudois

Développement Avant la votation sur l’initiative «Stop mitage», l’analyse des chiffres révèle en quoi le paysage a mué. Plus...

Le mitage ne compte que pour 10% du grignotage du paysage

Votation Que cible vraiment l’initiative des Jeunes Verts? Les constructions dispersées ou l’étalement urbain? Décryptage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.