Le show Trump, saison 2

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il a bien fait rire. Pendant la campagne électorale de 2016, Donald Trump était un candidat à la Maison-Blanche apparemment incapable de terminer ses phrases dans ses meetings. Il distillait ses attaques contre les immigrés, Barack Obama, Hillary Clinton et les médias dans une purée d’idées indigeste pour de nombreux Américains, mais savoureuse pour un électorat blanc, victime de la mondialisation. Donald Trump a d’ailleurs été élu président malgré les scandales et ses piètres performances dans les débats face à une Hillary Clinton hyperpréparée mais incapable de créer un lien avec les Américains, contrairement à lui.

En 2017, Donald Trump a gouverné comme il avait fait campagne l’année précédente. Les Américains se réveillent chaque matin avec la certitude de découvrir des tweets au vocabulaire simple, voire simpliste, de leur président. Et ils savent que ces tweets feront parler d’eux durant vingt-quatre heures, avant que Donald Trump ne tweete une énième contre-vérité ou n’attaque ses détracteurs.

«Donald Trump a gouverné comme il avait fait campagne l’année précédente»

Obnubilé par l’attention qu’on lui porte, Donald Trump a lancé la deuxième saison de sa présidence avec un feu d’artifice qui soulève désormais des questions dans les médias américains sur ses capacités intellectuelles. Ces derniers jours, il a comparé la taille de son bouton nucléaire avec celle du dictateur nord-coréen Kim Jong-un, il a affirmé qu’il était un «génie stable», il a accusé les immigrés haïtiens et africains de venir de pays de «m…». Il a aussi invité les médias à assister durant 55 minutes à une réunion sur la réforme de l’immigration au cours de laquelle il a semblé soutenir la position pro-immigrés de l’opposition démocrate pourtant contraire à celle qu’il martèle depuis des mois.

Tous ces événements ont été disséqués et critiqués par l’opposition. Et pendant ce temps, Donald Trump s’est assuré une audience mondiale pour la saison 2 de sa présidence qui sera rythmée par son affrontement à distance avec Robert Mueller, l’ancien patron du FBI menant l’enquête sur les liens entre le clan Trump et la Russie. Cette saison 2 atteindra son paroxysme lors des élections législatives du 6 novembre au cours desquelles l’opposition démocrate espère reprendre le contrôle du Congrès et bloquer la présidence Trump. Mais Donald Trump semble convaincu qu’il rira, une fois encore, le dernier. (24 heures)

Créé: 15.01.2018, 07h21

Jean-Cosme Delaloye, correspondant à New York.

Articles en relation

Tollé international après le triste «pays de merde»

Trump et l'immigration 54 ambassadeurs de pays du groupe africain à l'ONU ont exigé des excuses après les propos injurieux de Donald Trump. Plus...

Donald Trump est «en excellente santé»

Etats-Unis Donald Trump s'est soumis vendredi au traditionnel examen médical. Plus...

L'Union africaine condamne les propos de Trump

Etats-Unis L'UA a condamné les remarques «blessantes» et «dérangeantes» du président américain envers des nations africaines et Haïti. Plus...

Trump nie mollement avoir dit «pays de merde»

Etats-Unis Selon divers médias américains, le président Trump a qualifié jeudi plusieurs nations africaines ainsi qu'Haïti de «pays de merde». Il dément sans grande conviction. Plus...

L'ONU dénonce le «racisme» de Trump

Etats-Unis Les Nations unies ont condamné les propos injurieux qu'aurait prononcés le président américain sur des pays africains et Haïti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...