La Suisse est enfin une terre de slalom

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vu comme ça, c’est presque une hérésie. Dans toute l’histoire de la Coupe du monde de ski alpin, soit depuis 1967, les slalomeurs suisses comptent seulement dix-sept victoires – à titre de comparaison, c’est dix fois moins que les spécialistes de descente. Trois d’entre elles sont désormais à mettre au compteur de Daniel Yule, splendide vainqueur dimanche à Adelboden. Voilà le skieur du val Ferret très officiellement élevé au rang de meilleur slalomeur suisse de tous les temps, devant Pirmin Zurbriggen, Didier Plaschy et Dumeng Giovanoli, tous bloqués à deux succès.


Lire aussi: Daniel Yule offre un triomphe à la Suisse à Adelboden


À 26 ans, le skieur valaisan est arrivé à maturité. Et à jeter un coup d’œil à sa progression, son avènement est tout sauf une surprise – pour qui sait prendre son mal en patience. Une ascension parfaitement régulière: d’abord dans le top 30, puis dans le top 10, enfin dans le top 5 la saison passée, avant de maintenant s’établir pour de bon comme un favori au podium à chaque fois qu’il se présente dans le portillon de départ. Une constance qui ne laisse pas la moindre place au doute: son règne est parti pour s’établir dans la durée.

«S’établir pour de bon comme un favori au podium à chaque fois qu’il se présente dans le portillon de départ. Une constance qui ne laisse pas la moindre place au doute: son règne est parti pour s’établir dans la durée»

«J’aime quand tout le monde me regarde, quand la pression est à son comble, confiait le skieur du val Ferret après son succès à Adelboden, porté – au lieu d’être emporté – par une marée rouge fiévreuse. Je savais que tout reposait sur moi, j’adore ça.» Un tempérament de champion, à l’évidence, lui qui se sublime là où d’autres s’écroulent.

Daniel Yule bombe le torse naturellement, sans faux-semblants ou autre méthode Coué. Sûr de sa force, certain de son talent, convaincu que sa place est tout en haut. Un leader emblématique, capable de faire de la Suisse une place forte de la plus technique des disciplines. De quoi gommer cette anomalie historique: la Suisse est désormais terre de slalom.

Créé: 12.01.2020, 23h20



Florian Müller Journaliste

Articles en relation

Daniel Yule offre un triomphe à la Suisse à Adelboden

Ski alpin Le Valaisan s’est imposé en patron dans l’Oberland bernois, pour devenir le plus prolifique slalomeur suisse de l’histoire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...