Trump l’impétueux devenu si prévisible

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Donald Trump a commencé l’année 2018 comme il avait terminé 2017: en attaquant ses adversaires sur Twitter. Dans une rafale de tweets mardi matin, le président des États-Unis s’en est pris aux démocrates, au New York Times, au dictateur nord-coréen Kim Jong-un, à Barack Obama, à Hillary Clinton et à une proche collaboratrice de cette dernière, au gouvernement iranien et à son propre Département de la justice. Donald Trump n’a pas oublié Jim Comey, l’ancien patron du FBI qui lui a déjà causé de nombreux soucis dans le cadre de l’enquête sur les contacts entre son équipe de campagne et le Kremlin.

Le président des États-Unis, qui n’a cessé de cultiver son image de dirigeant imprévisible et affranchi des normes diplomatiques à la Maison-Blanche, aborde la nouvelle année dans la peau d’un homme finalement prévisible et prisonnier de sa rhétorique agressive.

La politique étrangère américaine a d’ailleurs été jusqu’ici plus traditionnelle que ce que n’ont laissé imaginer les tweets guerriers de Donald Trump. James Mattis, le secrétaire américain à la Défense, H. R. McMaster, le conseiller à la Sécurité nationale, et Rex Tillerson, le secrétaire d’État, semblent notamment avoir réussi à convaincre le président de continuer à donner une chance à la diplomatie avec l’Iran et la Corée du Nord.

Tous ceux qui espèrent cette relative stabilité de la politique étrangère américaine se raccrochent désormais à l’espoir selon lequel les rumeurs d’un départ prochain de Rex Tillerson se révéleront infondées. (24 heures)

Créé: 02.01.2018, 23h39

Jean-Cosme Delaloye, correspondant à New York

Articles en relation

2017, l’année Trump

Monde Le président à la crinière blonde a donné le rythme de l’année 2017 et dominé les conversations avec ses décisions et ses tweets. Il s’est positionné pour faire de même en 2018. Plus...

Trump savoure sa première grande victoire au Congrès

Etats-Unis Le président des États-Unis a obtenu mercredi le passage de la réforme fiscale qu’il réclamait depuis des mois. Plus...

Donald Trump politise la justice américaine à un rythme effréné

Etats-Unis Trois candidats à des postes de juges fédéraux ont été recalés. Mais la volonté d’emprise du président sur la justice est manifeste. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...