Passer au contenu principal

Ueli Maurer et les arracheurs de dents

«Non, ça ne va pas faire mal.» Voilà ce que susurraient les ancêtres des dentistes lorsqu’ils s’apprêtaient, sur une place publique, à vous extraire à l’aide d’une tenaille et sans anesthésie une molaire douloureuse. Et le patient de hurler quand le calvaire commençait. D’où l’expression: mentir comme un arracheur de dents.

Les ministres des Finances ont également une notion très relative de la vérité. La différence avec les arracheurs de dents? Ils noircissent en permanence le tableau. Ils avertissent leurs patients contribuables des pires maux de la terre si on ne serre pas le budget ou si on s’avise de baisser les impôts des particuliers. «Attention, le budget va aller à vau-l’eau!»

----------

Lire: L’embarrassant excédent en milliards d’Ueli Maurer

----------

Vraiment? Ueli Maurer a présenté mercredi les comptes 2017 de la Confédération. Alors que le budget prévoyait un déficit de 250 millions, les comptes affichent un boni de près de… 5 milliards. Le PS y voit l’incompétence d’un ministre UDC. À tort. Que le chef des Finances s’appelle Hans-Rudolf Merz (PLR), Eveline Widmer-Schlumpf (PBD) ou Ueli Maurer (UDC), c’est toujours peu ou prou la même chose. Ils appliquent tous un budget ultraprudent pour pouvoir bomber le torse en présentant des comptes resplendissants.

Comme d’habitude, ils ont toujours une excuse à la bouche pour justifier les écarts énormes. Cette fois-ci, c’est l’impôt anticipé qui cartonne. Le problème? Si on cumule les écarts des budgets et des comptes de ces dix dernières années, on arrive à un boni de… 30 milliards. Seuls les naïfs y verront un hasard là où une systématique est à l’œuvre. Est-ce grave, M. l’Arracheur de dents? Oui. La sous-évaluation systématique prive les élus d’un vrai débat démocratique. Un débat entre ceux à gauche qui estiment l’État trop pingre en matière de prestations envers la population et ceux à droite qui veulent baisser les impôts pour contenir un État jugé trop envahissant.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.