Espérons que les candidats ont caché leur jeu

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pas facile de décrypter la campagne pour la présidence de l’Association suisse de football (ASF)! Depuis quelques semaines, Jean-François Collet (51 ans), Dominique Blanc (70 ans) et Kurt Zuppinger (56 ans) distillent leurs discours et leurs programmes. Mais sans coups de gueule, sans volonté de faire la révolution. Les promesses sont plutôt du style «réformes» en douceur, sorte d’odes au consensus sauce helvétique. De loin, l’impression qui prévaut est que le football suisse va si bien que rien ne doit vraiment changer. Et que le futur président n’aura qu’à mener le paquebot du football suisse dans la continuité du règne de Peter Gilliéron, bien au chaud dans son bureau du siège de Muri (BE).

«Il faut arrêter de masquer les problèmes avec l’argent»

Cependant, se laisser bercer par des recettes qui ne cessent d’augmenter sans effort, à l’ombre des très bons résultats de l’équipe nationale A, serait le pire qu’il puisse arriver au football suisse. Les conséquences de l’immobilisme ne seraient pas immédiates, même si leurs contours se dessinent déjà aujourd’hui. À la veille de l’élection, il faut sincèrement espérer que les trois candidats ont caché leur jeu. Que leurs discours de campagne ne soient que stratégie pour ne pas heurter les 101 électeurs, sachant que, à défaut de personnalités incontournables, l’élection sera politique, avec une forte odeur de rösti.

Car même si, à Muri, on déteste les vagues, tout n’y est pas parfait. Avec les années, l’ASF est devenue une machine administrative redoutable, où la performance se mesure souvent plus par le suivi des règlements – pléthoriques - que sur les terrains. D’ailleurs, il se murmure que la campagne lisse vise aussi à ne pas heurter la grande maison, de peur de réveiller un lobbyisme négatif visant à protéger des rentes de situation.

En 2019, le football suisse a besoin de plus que d’un porte image. Ses formules de championnat ou de Coupe, son système de formation, ses équipes nationales, ses clubs, de la Super League à la cinquième ligue, ont besoin d’action , sous peine de bientôt suffoquer. Pour le nouveau président, cela signifiera prendre des risques et affronter une certaine impopularité. Mais à terme, ce sera aussi pour ce courage que l’on se souviendra peut-être de lui.

(24 Heures)

Créé: 17.05.2019, 17h20

Patrick Oberli, responsable de la rubrique Sports

Articles en relation

Patron du foot suisse: trois candidats pour un vrai défi

Présidence de l’ASF Dominique Blanc et Jean-François Collet, deux Vaudois, briguent samedi la présidence de l’ASF. Kurt Zuppinger, le troisième candidat, pourrait profiter de son origine alémanique. Plus...

Dominique Blanc: «Je serais prêt à publier mon salaire»

Présidence de l’ASF Le patron de la Ligue amateur, 69 ans, a pour lui une vraie et longue expérience de direction dans le monde associatif. Plus...

Jean-François Collet: «Une Coupe de Suisse pour 1200 clubs»

Présidence de l’ASF A 51 ans, le vice-président de la Swiss Football League est persuadé que le football peut mieux se vendre. Interview. Plus...

Kurt Zuppinger: «Des formats plus attractifs existent pour la SFL»

Présidence de l’ASF L’ancien président de la Première ligue et de l’ASF, 56 ans, adopte une position très consensuelle. Il espère, sans le dire, profiter de son statut de candidat alémanique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.