Pour un espace muséal du numérique à Bussigny

L'invitéVincent Keller milite pour la création d'un lieu dédié à l'informatique.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le district de l’Ouest lausannois est l’un des plus dynamiques du canton. Grâce à la présence des deux hautes écoles que sont l’EPFL et l’Université de Lausanne, des différentes pépinières de start-up et spin-off (Parc scientifique, Ateliers de Renens) et d’entreprises, notamment technologiques, à très forte valeur ajoutée, il fait figure de moteur scientifique, entrepreneurial et technologique de l’arc lémanique. Une Silicon Valley à la vaudoise dont nous sommes fiers.

Savez-vous seulement que c’est dans cet écosystème que des ordinateurs 100% vaudois ont été conçus, construits et vendus, il y a de cela plus de 40 ans? Ces ordinateurs, les Smaky, étaient même technologiquement en avance sur les machines américaines de l’époque. Les témoins de cette histoire existent. Ils dorment dans des dépôts. C’est la «Collection Bolo», un formidable témoignage de l’histoire de l’informatique, des super-ordinateurs et des jeux vidéo, qui a été patiemment collectée pendant plus de vingt ans par Yves Bolognini.

«Une véritable expérience immersive autour de l’informatique, de ses origines et surtout de son devenir»

Elle est bichonnée par quelques ingénieurs passionnés et ultracompétents. Elle est régulièrement présentée, en état de fonctionnement, lors d’événements ponctuels tels que la Nuit des musées, Numerik Games ou encore les Portes Ouvertes de l’EPFL.

Aujourd’hui, il existe une extraordinaire opportunité pour que cette histoire, base de notre présent et fondement de notre futur, soit présentée au public, jeune et moins jeune, dans un espace muséal moderne. C’est le projet de centre muséo-culturel dans le cadre du plan de quartier Bussigny-Ouest présenté par la Municipalité de Bussigny en mai de cette année et dont la première phase, le crédit d’étude, a été acceptée par le Conseil communal.

Les habitants de Bussigny sont appelés aux urnes le 23 septembre prochain pour dire s’ils acceptent ou non ce magnifique projet. Ils ont là une occasion de faire la fierté de leur commune mais aussi du district de l’Ouest en hébergeant un outil de formation au numérique, une vision du passé pour construire l’avenir.

Un chaînon manquant

Ici, pas de musée «à l’ancienne» alignant des vitrines de vieux ordinateurs poussiéreux. La future présentation de la Collection Bolo est basée sur un concept muséographique imaginé par Marc Atallah, l’homme qui a fait de la Maison d’Ailleurs d’Yverdon-les-Bains le lieu incontournable de la science-fiction dans le canton et au-delà. Cela sera une véritable expérience immersive autour de l’informatique, de ses origines et surtout de son devenir dans un monde toujours plus connecté.

Tout comme la Silicon Valley et son Computer History Museum, le projet de centre muséo-culturel à Bussigny est le chaînon manquant pour prendre le virage numérique demandé, encouragé et gravé dans le Programme de législature 2017-2022 du Conseil d’État. (24 heures)

Créé: 05.09.2018, 16h54

Vincent Keller, député de l’Ouest lausannois au Grand Conseil.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...