Balle au centre pour les Vert’libéraux

Les invitéesDominique-Ella Christin et Claire Richard situent leur parti avec précision.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On reproche parfois aux Vert’libéraux d’être à la fois de gauche et de droite, voire fluctuants, comme s’ils manquaient de convictions fortes. C’est ne pas saisir que ce sont précisément leurs valeurs libérales sur le plan économique et progressiste du point de vue sociétal qui déterminent cette orientation centriste. L’analyse du positionnement des partis (Le Temps, décembre 2017), qui classe les votes des élus fédéraux sur un axe gauche-droite, le démontre. Les partis situés au centre de cet axe, Vert’libéraux et PDC, se démarquent très clairement des Verts et Socialistes, très proches l’un de l’autre et positionnés à l’extrême gauche, ainsi que de l’UDC placé à l’extrême droite, et du PLR situé au centre droit.

Les votes en faveur d’une politique économique libérale par opposition à ceux visant à un état social fort et à plus d’égalité sont catalogués de droite. Les votes en faveur d’un progressisme sociétal par comparaison aux idées plus conservatrices, mais aussi les démarches environnementales ambitieuses sont catalogués de gauche. Ainsi, un parlementaire votant systématiquement à droite se situera à l’extrême droite de l’axe alors que celui votant autant à droite qu’à gauche se situera au centre.

Les Vert’libéraux sont attachés à une économie libérale, ouverte au monde et responsable. Ils défendent une politique fiscale ne pénalisant pas la classe moyenne, comme la défiscalisation des primes maladie ou la baisse des coûts des structures d’accueil des enfants (cantines scolaires, crèches). Ceci les positionne à droite. Ils soutiennent une économie sobre en carbone et en ressources, alliant la création de richesses à la préservation de l’environnement, ou les mesures protégeant nos emplois face au dumping écologique et social. Ceci les positionne à gauche.

Les Vert’libéraux favorisent une politique migratoire humaine mais rigoureuse, ce qui les positionne à droite. Ils sont attachés à l’égalité des chances, que ce soit par l’éducation ou les mesures antidiscriminatoires. Sur le plan socioculturel, ils sont progressistes par opposition aux idéologies conservatrices, défendant par exemple le mariage pour tous, ce qui les positionne à gauche.

On l’aura compris, les valeurs libérales, humanistes et progressistes des Vert’libéraux les poussent à s’engager en faveur de politiques en accord avec ces convictions, qu’elles soient considérées de droite ou de gauche. C’est pourquoi, au Parlement vaudois, les députés Vert’libéraux se positionnent, selon les thèmes débattus, soit avec leurs alliés de droite, PLR et UDC, soit avec la gauche. Par contre, lors d’une élection à la majoritaire entre la grande famille de gauche ou celle de droite, ces convictions pousseront les Vert’libéraux à privilégier la droite. (24 heures)

Créé: 19.01.2018, 17h22

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.