C’est beau, mais n’oubliez pas le livre des poèmes!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il faudrait faire défiler sur des écrans géants, essaimés dans la ville de Vevey, les prénoms et les portraits, genre photomaton, des quelque 6000 personnes – techniciens compris – qui font que la Fête a lieu, que le spectacle existe, que le rendez-vous est assuré, une fois de plus. Pour leur rendre hommage.

C’est la Fête des Vignerons, oui, mais c’est aussi et autant celle des figurants qui sont passés par toutes les saisons, tous les lieux, toutes les températures, tous les stress, toutes les fatigues, les lassitudes, les doutes, pour apprendre leurs textes, leurs mouvements, affiner leur voix, en accord, toujours, avec le figurant et la figurante d’à côté. Pour fabriquer ensemble et vivre ce collectif extraordinaire et éphémère, ils ont arrangé leurs horaires, leur quotidien, leur vie de famille.

La fête est belle. Elle me plaît. Elle a de la profondeur. Elle ouvre au spectateur, à moi en tout cas, le livre de son enfance, de ses souvenirs, de ses fragilités, et révèle cette faculté que l’on a de s’émouvoir, parfois, chacun à sa façon, pour trois fois rien. Il y a dans certaines compositions et mélodies le connu et le mystère, la surprise et les douleurs, la lenteur, l’attente, la force, les bonheurs, le sentiment de vivre. Des airs de 1977, un couplet, quelques notes, des mots aussi, ne m’ont jamais quitté, et ils m’accompagnent comme un foulard de soie que je noue ou dénoue au fil du temps. De 2019, c’est sûr, me resteront d’autres douces choses inaltérables et précieuses.

Je dois vous donner un conseil qui me semble important: à Vevey existent deux librairies (Payot et La Fontaine) vraiment sympas, qui ont une âme, où vous pourrez acquérir, pour moins de 20 francs, un ami indispensable. Je veux parler du livre «Les poèmes de la Fête des Vignerons» (Éditions Zoé), qui ont été écrits par Stéphane Blok et Blaise Hofmann. Ces deux auteurs ont bossé dur et drôlement bien pour créer ces textes, chantés divinement par les chœurs dans l’arène.

Je ne connais rien à la technologie du son, mais dans toute cette beauté vocale et musicale, on peine à comprendre les mots. Pas grave, si on a le livre en main. Un œil de temps en temps sur le poème, et tout apparaît clair, l’histoire, le sens des tableaux. Sans le livre, c’est bien, mais avec lui c’est tellement mieux. Vingt francs, pour entrer vraiment dans la Fête, ce n’est rien. Et avec une petite dédicace des auteurs qui en sont très généreux, il restera longtemps, longtemps, auprès de vous, comme une douce écharpe de soie.

Créé: 17.07.2019, 22h02

Philippe Dubath

Articles en relation

Une liturgie viticole et visuelle, succès musical collectif

Critique Le spectacle de la 12e Fête des Vignerons a été officiellement dévoilé mardi soir face à une arène quasi pleine. Plus...

Vevey se prépare à la Fête des Vignerons dans l’ébullition d’une ville recomposée

Riviera-Chablais La température monte dans le chef-lieu du district. Parcours dans des rues bondées de figurants et où les bars poussent comme par magie. Plus...

[VIDÉO] Comment le Roi de la Fête des Vignerons est-il élu?

Événement Selon quels critères les spécialistes de la vigne choisissent-ils le prochain Roi de la Fête des Vignerons? Reportage. Plus...

La Fête des Vignerons est-elle une fabrique à bébés?

Statistiques A Vevey, la rumeur veut que les naissances grimpent après chaque édition. Légende ou réalité? Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...