Passer au contenu principal

La concurrence de l’autoroute reste trop forte

Valérie Schwaar, secrétaire générale de l'ATE Vaud, estime que deux fois trois voies sur l'autoroute entre Morges et Ecublens pousse les gens à la voiture.

Lausanne Région dévoilait il y a quelques jours les résultats de sa campagne de comptages sur la période 2010-2014. Si la forte augmentation du trafic automobile sur la couronne autoroutière a mobilisé l’attention, une donnée pourtant édifiante est passée inaperçue: la fréquentation de la ligne Bière-Apples-Morges (BAM) a diminué de 1.1% alors que, durant la même période, celle de l’autoroute entre Morges et Crissier augmentait de plus de 10%.

On ne peut s’empêcher de penser que la mise en place du système de bande d’arrêt d’urgence active sur le tronçon autoroutier entre Morges et Ecublens est en partie responsable de ce report de charge sur la route.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.