Le franc suisse face au statu quo monétaire

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le monde des banquiers centraux, l’observateur avisé peut reconnaître une divergence globale parmi les différentes politiques monétaires. D’un côté, outre-Atlantique, la Réserve fédérale américaine a récemment exprimé son intention de continuer sa politique de normalisation, voulant augmenter son taux directeur encore deux fois cette année. La Banque centrale d’Angleterre est dans le même camp. De l’autre côté, la Banque centrale européenne, mais aussi la Banque Nationale Suisse, ont récemment exprimé un message de prudence. En particulier, la BNS semble ne pas vouloir modifier sa politique expansionniste actuelle. Les indices sont nombreux.

Premièrement, même si les indicateurs économiques pour la conjoncture globale restent encourageants, les «risques sont orientés à la baisse», selon l’appréciation de la BNS. Message de prudence donc, vu les tensions sur le plan international et les tendances protectionnistes. Deuxièmement, la BNS a révisé à la baisse sa prévision d’inflation à partir de mi-2019, changement par rapport aux prévisions faites en mars. Un troisième point concerne le taux de change. Selon la BNS, le franc suisse se situe toujours à un «niveau élevé».

Un changement de politique monétaire dans ce cadre risquerait d’accentuer ce niveau jugé «élevé». En effet, par rapport à son homologue européen, le franc suisse continue de fluctuer autour du cours actuel de 1.15, et devrait continuer d’évoluer autour de ce niveau. Sur le plan pratique, cette année, pour un résident suisse lambda, les vacances d’été en Europe seront moins chères que les vacances de Pâques, où un euro se traitait encore à 1.20 par rapport au franc suisse.

Créé: 28.06.2018, 16h56

Articles en relation

Les 5 questions que pose le franc suisse

Economie Depuis quelques jours, l’euro flirte avec le taux symbolique de 1 fr. 20. Les exportateurs et le tourisme suisses devraient en profiter, contrairement aux consommateurs. Plus...

«Le franc suisse a perdu son rôle de valeur refuge depuis plusieurs mois»

Economie En dépit des frappes aériennes en Syrie, la monnaie helvétique n’a guère attiré les investisseurs inquiets. Plus...

Euro et dollar faiblissent, mais la Suisse reste calme

Marché des changes Le billet vert n’a jamais autant reculé par rapport au franc depuis trois ans, mais les patrons helvétiques gardent leur sang-froid. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.