Passer au contenu principal

Hollande, la larme à gauche

Claude Ansermoz, rédacteur en chef adjoint, se penche sur le soupçon de popularité regagné par Hollande. Une marque de sympathie non dénuée d'arrière-pensées.

Attention, ce ne sont que des frémissements. Mais il se pourrait bien que François Hollande regagne un soupçon de popularité. Bien sûr, la France et le reste du monde se sont gaussés de sa chapka kazakhe. Mais d’autres, sur Twitter et ailleurs, commencent à dire le petit peu de bien qu’ils pourraient peut-être, si on insistait un peu, penser du président de la République française.

Prenez Cécile Duflot, ancienne ministre verte de l’Ecologie. Celle qui, depuis son départ du gouvernement, passait son temps à dégommer la lâcheté du Corrézien, au point d’en écrire un livre presqu’aussi méchant que celui de Valérie T. La voilà qui gazouille un «Manuel Valls prépare la proportionnelle, la promesse du candidat Hollande sera tenue #17moisàpeine».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.